Skip to content

Legislatives du 30 decembre 2015 : un des candidats denonce l’ingerence des autorites locales de Yaloke et les manœuvres dilatoires du candidat du parti KNK a GaDzi et Carnot

janvier 18, 2016

Un des candidats aux législatives du 30 décembre 2015, de la circonscription électorale de  Boganagone, en ballottage favorable pour le second tour et qui a requis l’anonymat, s’est présenté à la rédaction de Centrafric Matin, le mercredi 13 janvier 2016 aux environs de 13 heures. Il était question pour ce dernier de dénoncer à travers cet organe de presse écrite, l’ingérence des autorités locales de Yaloké et les manœuvres dilatoires du candidat du parti Kwa Na Kwa (KNK), lors de ces législatives à Gadzi et Carnot dans la Mambéré-Kadéï.

Selon ce candidat, « en 2011, une autorité locale était dans la Commission Electorale Indépendante (CEI) et avait manipulé les scrutins. Cette fois-ci, elle est membre de l’ANE de Yaloké. Dans toutes les zones qu’elle a sillonnées, il y a eu des troubles et surtout à cause de l’argent (détournement des per diem des agents de l’ANE locale). Elle avait aussi fomenté un complot contre le candidat à la présidentielle, Serge Bokassa et sa délégation qui n’ont pas été reçus par les autorités politico-administratives locales. Elle a trop duré dans la Mambéré-Kadéï comme l’autorité locale et est en mauvaise collaboration avec la population. Pourquoi ne pas la muter ou la remplacer » ? S’est-il interrogé.

Il a poursuivi, « quant au candidat du parti Kwa Na Kwa et coordonnateur des Anti-Balaka, il a acheté une moto neuve et l’a remise à Békobo, vice-président de l’ANE locale. Pour preuve, son domicile a été perquisitionné et des procès-verbaux ont été trouvés. Aussi, il a menacé le président de l’ANE locale par un pistolet automatique, tout en lui intimant l’ordre de communiquer ses résultats. Il profère des intimidations à l’encontre de la population, disant qu’ au cas où il ne sera pas élu, elle verra de toutes les couleurs ».

Ce candidat de conclure, « l’autorité locale et le candidat du parti Kwa Na Kwa sont les responsables des troubles dans la Mambéré-Kadéï, et surtout à Gadzi et à Carnot.

Bonne chance à Mayélo et à Ngbakondo, les deux (2) candidats pour le second tour des législatives. Que le meilleur gagne ».

 

Le Petit Yékoa

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :