Skip to content

CICR EN RCA : CEREMONIE DE PRESENTATION DE VŒUX DE 2016 AUX PROFESSIONNELS DES MEDIAS CENTRAFRICAINS ET DE SES INTERVENTIONS DANS LA SANTE AU TITRE DE L’ANNEE 2015

janvier 25, 2016

La salle de conférence de la délégation du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) en RCA, sise sur l’avenue Benz-Vi à Bangui, a abrité ce vendredi 22  janvier 2016, à partir de 09 heures 25 minutes, une cérémonie de présentation de vœux de 2016 aux professionnels des médias centrafricains et pour son intervention dans la santé au titre de l’année 2015.

Dans ses souhaits de vœux, le chef de la délégation du CICR en RCA, de signifier, « il est question de maintenir la plate forme d’échange entre la délégation du CICR et les professionnels des médias centrafricains. A cet effet, je formule de meilleurs vœux à tous, et au niveau de votre profession que de votre famille. 2016 est une année très importante pour la RCA avec la fin de la transition. Je remercie très sincèrement la presse de nous avoir accompagnés dans nos activités humanitaires en RCA. Ces vœux vont également à l’endroit de tout le peuple centrafricain et aux personnes déplacées internes, ainsi qu’aux Centrafricains qui ont trouvé refuge à l’extérieur. Notre mandat est de répondre aux besoins humanitaires des personnes vulnérables et victimes des conflits armés. Je souhaiterais à ce que la situation humanitaire s’améliore davantage pour cette année 2016 en RCA. Car le début d’année, c’est le moment de faire des bilans et de prendre de bonnes résolutions. J’exprime ma grande satisfaction pour renforcer davantage cette plate forme d’échange entre la délégation du CICR en RCA et les professionnels des médias centrafricains. C’est aussi une bonne occasion de faire un avant zoom sur les interventions du CICR dans la santé en RCA ».

Guy Dingoté, Vice-président de l’Union des Journalistes de Centrafrique (UJCA), a, au nom de cette corporation, fait savoir, «  c’est le deuxième échange de cette plate forme et à cette circonstance, je souhaite les vœux de réussite et de progrès au CIRC dans ses activités en RCA. Qu’il y ait renforcement de capacités des journalistes sur le CIRC dans un partenariat gagnant-gagnant. Et ce, pour permettre à la presse  de vous accompagner comme il se doit ».

Quant à Yves Gieben, coordonnateur Santé au CICR, «  le CICR est actif dans cinq (5) domaines de la santé en RCA (hôpitaux, premiers secours, santé primaire, rééducation physique et interventions médicales dans les prisons). Le CICR s’efforce de faciliter l’accès de la population civile aux services de soins de santé primaires et secondaires, d’améliorer la prise en charge chirurgicale des blessés liés aux conflits et d’apporter une réponse aux besoins psychologiques des victimes de violences, en particulier celles de violences sexuelles. Il a apporté un appui substantiel à l’hôpital Communautaire de Bangui et à l’hôpital Préfectoral de Kaga-Bandoro avec un soutien logistique, technique et en ressources humaines. En plus des soins gratuits qui y sont administrés, des évacuations des blessés ont été faites de l’intérieur du pays vers Bangui, pour qu’ils bénéficient de soins plus adaptés. Par ailleurs, le CICR développe un programme de formation en premiers secours sur les « gestes qui sauvent », notamment à Bangui et dans d’autres villes du pays. Cette formation s’adresse aux volontaires de la CRCA , aux membres de la communauté parmi lesquels les lycéens et les conducteurs des motos-taxis ainsi que des membres des groupes armés. Le CICR apporte son soutien à l’atelier de l’Association Nationale de Rééducation et d’Appareillage de Centrafrique à Bangui, pour permettre la relance de la production de prothèses et d’orthèses en faveur des personnes handicapées, et des personnes amputées en particulier. Plus de 1680 interventions chirurgicales effectuées et près de 1330 personnes admises en hospitalisation à Bangui et à Kaga-Bandoro. Deux (2) centres de santé réhabilités dans la région de Kaga-Bandoro et une clôture construite à l’hôpital de Bambari. Près de 45000 consultations médicales réalisées à l’hôpital préfectoral de Kaga-Bandaro et dans les centres de santé de Dissikou et Ouandago dans la préfecture de la Nana-Gribizi. Près de 4.320 cas de paludisme traités à Obo, Rafaï, et Birao. Plus de 1.060 doses  de vaccins administrées aux enfants de 0 à 12 mois et femmes en âge de procréer dans la région de Kaga-Bandoro. Près de 340 accouchements effectués à l’hôpital de Kaga-Bandoro et dans les centres de santé de Dissikou et Ouandago dans la préfecture de la Nana-Gribizi. Plus de 1410 malades et blessés évacués vers l’hôpital Communautaire de Bangui ».

Pour finir, Yves Geben de dire, «  « le CICR se focalise davantage sur la poursuite de ses activités dans la santé en RCA pour cette année 2016 ». C’est après un échange fructueux de donner et de recevoir, suivi d’un  cocktail pour joindre l’utile à l’agréable, que tout a pris fin sous le coup de 11 heures 20 minutes.

 

Le Petit YEKOA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :