Skip to content

Ne peut-on pas garder le matériel électoral jusqu’à l’organisation d’une prochaine élection ? Quel gaspillage en RCA ?

janvier 26, 2016

« Gouverner, c’est prévoir », dit-on. Le problème de la gouvernance en RCA ne sera jamais résolu. Est ce que l’Autorité Nationale des Elections (ANE) va préserver le matériel électoral pour l’organisation des élections prochaines d’ici 2021 ? Quand bien même le second tour des élections n’a pas encore eu lieu, les gilets confectionnés par l’ANE, pour servir aux membres des bureaux de vote le jour du scrutin sont devenus les propriétés des taxi-motos. Dans certains arrondissements de la capitale, on voit les conducteurs des taxis-motos portés ces gilets confectionnés par l’ANE ? Quel gaspillage en RCA ?

En RCA, c’est l’éternel recommencement. Il faut toujours détruire tout et recommencer de construire toutes choses à nouveau. La RCA n’est pas encore prête à conquérir son développement économique à l’allure où vont les choses. Le contexte dans lequel l’ANE est parvenue à organiser ces élections n’éveille la conscience de personne. Tous le matériel électoral était confectionné à l’étranger pour être déporté en RCA. Ce qui a porté un coup dur en terme de financement et de budget. Normalement, ces matériels électoraux doivent être gardés soigneusement pour la tenue des prochaines élections afin de baisser les coûts lors des préparatifs.

La tâche réservée exclusivement aux futures dirigeants du pays est extrêmement lourde. Sur le plan économique, il faut chercher par tous les moyens à redynamiser l’économie nationale tombée plus bas que terre pour tenter de répondre aux exigences des salaires, pensions, bourses. Sur le plan social, il faut repenser la cohésion sociale dans toutes ses formes pour un retour de la paix dans le pays. C’est un travail qui nécessite des financements. Sur le plan sécuritaire, le programme DDRR de tous les combattants demeure la seule issue pour mettre fin définitivement à la barbarie. C’est un programme complexe qui a besoin d’une très forte mobilisation de ressources pour tenir le coup. C’est autant dire que l’heure n’est plus au gaspillage, après les élections de 2015, car la RCA a besoin de reconquérir sa souveraineté perdue et de s’émanciper au même titre que les autres pays de la planète.

Ailleurs, un gouvernement doit rendre compte de sa gestion une fois à la fin de son mandat. Ce qui n’a nullement été le cas en RCA. Depuis trente (30) ans, tous les régimes qui se sont succédés à la tête de la RCA étaient plongés dans des gestions scandaleuses à travers les détournements des deniers publics. Jamais, ces dirigeants ne se sont inquiétés de rien, car ils n’ont aucun compte à rendre à personne. Nous espérons que le moment est enfin venu pour rompre définitivement avec la gouvernance fondée sur le tribalisme en RCA.

Groupes armés ont détruit des urnes et d’autres matériels électoraux, alors que c’est un patrimoine national de tous les Centrafricains, qu’il faut conserver jalousement. Ce n’est ni la première, ni la dernière élection dans le pays. Nous devons rompre définitivement avec l’esprit de destruction, car la RCA a battu tous les records négatifs. L’heure est à la reconstruction nationale et tous les Centrafricains doivent y contribuer pour bâtir un Centrafrique nouveau, prospère, uni et harmonieux.

Bénistant Mballa

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :