Skip to content

Legislatives annulees : il n’y aura que des candidats capables pour une assemblee nationale digne de ce nom

janvier 28, 2016

Le monde a évolué et les mentalités ont changé sous d’autres cieux. Malheureusement en RCA, tel ne semble pas être le cas dans le domaine politique et de la gouvernance des affaires publiques. Les régimes se succèdent, passent mais se ressemblent tous dans leur gestion des affaires de l’Etat. L’Assemblée Nationale, au lieu de jouer pleinement ses rôles de contrôle des actions gouvernementales et de voter des lois dans l’intérêt supérieur de la nation, est devenue une chambre d’enregistrement au profit de l’Exécutif. Car ce sont les intérêts politico-financiers qui ont pris le dessus sur les intérêts nationaux. Incroyable, mais pourtant vrai. Allez-y comprendre pourquoi bon nombre de nos compatriotes se bousculent en utilisant tous les voies et moyens, qu’ils soient légaux ou illégaux pour se faire élire députés de la nation. Une fois à l’Assemblée Nationale, ils tournent le dos à leurs électeurs et électrices, se lancent dans des affaires mafieuses, louches, car bénéficiant de l’immunité parlementaire. Et ce, au vu et au su de tout le monde, avec la complicité du parti politique au pouvoir.

D’ailleurs, bon nombre de députés centrafricains dans le passé, n’ont même pas un minimum de niveau d’instruction pour défendre valablement leur électorat d’une part, et débattre comme il se doit les intérêts vitaux et supérieurs de leur nation d’autre part. Ils ne sont là que pour faire de la figuration lors des sessions ordinaires et extraordinaires de l’Assemblée Nationale. Ils ne disent rien, ne participent pas aux débats, mais applaudissent et votent les textes de loi et autres conventions internationales pour le plaisir et dans l’ignorance totale.

De tout temps, l’Assemblée Nationale est composée des élus de la nation qui sont des aventuriers politiques, n’ayant aucune culture politique et démocratique, pour ne pas dire citoyenne. Nous osons dire que la décision de la CCT n° 003.16 du 25 janvier 2015, « annulant totalement le 1er tour    des législatives, est un mal nécessaire ». Car il nous faut avoir une nouvelle Assemblée Nationale digne de ce nom. « Le malheur des uns fait le bonheur des autres ».  Et c’est la loi de la nature. « Tant pis pour les canards boiteux », les aventuriers politiques et les chasseurs de primes et d’indemnités, qui n’ont que leurs yeux pour pleurer. Ainsi va la vie qui est une lutte perpétuelle pour se former, s’éduquer, apprendre des autres, et s’adapter pour être compétent, responsable, performant et dynamique pour se hisser au sommet de la société et de la nation.

 

Le Petit Yékoa

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :