Skip to content

A Quand la fin des pratiques malsaines dans les hopitaux

février 10, 2016

Les hôpitaux sont aujourd’hui des lieux où le personnel soignant s’enrichit illicitement sur le dos des patients et non des lieux où les malades se rendent pour se faire soigner. A quoi serviront les pharmacies dans les hôpitaux, quand le personnel soignant dispose eux mêmes des médicaments qu’ils imposent aux malades d’acheter à des prix exorbitants ? Ces pratiques malsaines qui se développent en ce moment dans les hôpitaux n’honorent nulle part un pays comme la RCA où la misère et la pauvreté règnent à 100% au sein de la population.

Selon les témoignages que nous avons recueillis auprès de certains patients dans les hôpitaux de la place : « après les consultations, les infirmiers nous imposent d’acheter leurs médicaments, et non d’aller les acheter à la pharmacie. Si nous refusons d’acheter leurs médicaments, ils ne vont pas bien s’occuper de nous. Nous sommes obligés de payer leurs médicaments qu’ils nous vendent très cher ». Autrement dit, le personnel soignant est devenu les bourreaux des malades  dans les hôpitaux. Car, comment peut-on expliquer ce genre de pratique ? Allez-y deviner le reste.

« Tout se paie ici bas », déclare la Bible. C’est autant dire que tout ce que nous faisons de bien ou de mal, finira un jour par  être payé en bien ou en mal. Le personnel soignant, avant de rentrer en fonction, a prêté serment pour secourir les malades dans toutes les situations ; aujourd’hui, ils a emprunté un autre chemin pour avoir l’argent du beurre, en s’enrichissant illicitement sur le dos de leurs propres compatriotes malades et totalement démunis. Ont-ils pris conscience des actes qu’ils posent ? Le ministre de la Santé Publique doit se réveiller pour mettre fin à ces pratiques malsaines et mafieuses qui n’honorent personne. « Qui tue par l’épée, périra par l’épée ». Tout le personnel soignant qui continue d’afficher ce genre de comportement finira un jour par payer très cher. C’est bien triste pour les malades qui souffrent en ce moment dans les hôpitaux.

 

Elkas Patchanga

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :