Skip to content

02 anciens premiers ministres pour un seul fauteuil presidentiel, le peuple a deja fait son choix et la balle est dans le camp de l’ANE

février 16, 2016

Contrairement aux scrutins du 30 décembre 2015, l’Autorité Nationale des Elections (ANE), a gagné son pari organisationnel du second tour de la présidentielle et du premier tour des législatives du dimanche 14 février 2016. Pour preuve, et sur toute l’étendue du territoire national, la majorité des bureaux de vote ont ouvert leurs portes à 06 heures du matin, comme c’est prévu dans le Code Electoral. Ce qui nous fait dire que des dispositions pratiques ont été prises en amont par l’ANE pour déployer les matériels électoraux dans ses démembrements à travers le pays, qui à leur tour, ont acheminé à temps dans ces centres de vote et de dépouillement.

Même si pour ces scrutins du 14 février 2016, nous avons constaté le peu d’engouement et de mobilisation des électeurs et électrices, pour diverses raisons ( les fidèles des vingt huit (28) autres éliminés dès le premier tour, se sont abstenus ;  cent onze (111) candidats au premier tour de ces législatives avaient désisté pour manque de moyens financiers, suite à l’annulation par la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT…), il y a lieu de relever toutefois que le peuple centrafricain a déjà fait son choix dans le calme et la maturité politique. Et ce, sur toute l’étendue du territoire national sans aucun heurt, ni incident majeur signalé çà et là. C’est donc l’essentiel qui a été déjà fait par les électeurs.

La balle est désormais dans le camp de l’ANE pour relever le défi temporel de six (6) jours afin de boucler la proclamation des résultats provisoires et globaux de ces scrutins du 14 février 2016. Et ce, dans le strict respect des dispositions du Code Electoral y relatives. Mais surtout en respectant scrupuleusement le choix du peuple exprimé à travers les urnes lors de ce second tour de la présidentielle et de ce premier tour des législatives. Et le dernier mot revient à la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT) de proclamer définitivement qui des deux (2) candidats, est élu nouveau président de la République Centrafricaine pour succéder à l’actuelle présidente de transition, Catherine Samba-Panza.

En attendant ce moment crucial et capital pour le devenir de notre cher et beau pays miné par la mauvaise gouvernance et plombé par des crises militaro-politiques, nous lançons un appel patriotique à tout le peuple centrafricain du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, d’observer le calme, la patience et de ne pas céder eux chants de sirène des fauteurs de trouble et ennemis de la République. Seules l’ANE et la CCT sont habilitées à proclamer les résultats du second tour de la présidentielle et du premier tour des législatives.

 

Le Petit Yékoa 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :