Skip to content

les candidats aux legislatives doivent reconnaitre leurs defaites et accepter les resultats qui seront publies par la CCT

février 23, 2016

Les résultats provisoires des législatives publiés par l’Autorité Nationale des Elections (ANE) reflètent-ils bel et bien l’image des candidats ? Pendant le 1er tour des élections, les candidats aux législatives ont crié aux fraudes massives en déposant quatre cent deux (402) recours à la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT), pour contredire les résultats publiés par l’ANE. La CCT était obligée d’annuler tous les résultats. L’annulation générale des législatives était une perche tendue aux candidats malheureux qui devraient normalement corriger leurs erreurs. Mais malgré tout, rien n’a bougé d’un iota au moment des campagnes électorales.

Sur plus de mille six cent (1600) candidats aux législatives, quelques candidats seulement ont battu campagne à Bangui et dans l’arrière-pays. Beaucoup de candidats n’ont pu battre campagne faute d’argent. Or, les campagnes électorales constituent une phase importante qui devrait permettre aux électeurs de connaître la qualité et la  valeur des candidats qui veulent les représenter à l’Assemblée Nationale. C’est à travers les campagnes électorales que les candidats doivent convaincre l’électorat par leurs projets de société. Tel n’est pas le cas lors des campagnes électorales pour les législatives. Beaucoup de candidats ont déposé leurs candidatures pour se faire voir, et non pour gagner les élections. du coup, ils ont été sanctionnés par le peuple centrafricain au moment du vote. Le peuple centrafricain a démontré une maturité politique contrairement aux candidats. Être candidat, c’est avoir ses propres moyens de politique. Plusieurs candidats aux législatives veulent aller à l’Assemblée Nationale pour s’enrichir illicitement sur le dos des centrafricains. Une fois élus, ces candidats tournent le dos à la population qui a pris tous les risques d’aller les voter. Profitant de l’immunité parlementaire, ils vont rouler des voitures de luxe, dormir dans des villas, manger des plats délicieux. Cependant, la population est abandonnée à son triste sort.

Nous profitons de l’occasion pour jeter de fleur à tous les candidats qui ont jeté l’éponge l’autre jour. Reconnaître sa défaite n’est pas une faiblesse. Au contraire la défaite permet de corriger ses erreurs. Normalement, ça devrait être les ¼ des candidats qui doivent se retirer de la course. Que tous les candidats qui ont une fois de plus échoués pour ce 1er tour des législatives, reconnaissent leurs défaites et acceptent les résultats définitifs qui seront publiés par la CCT. Accepter les résultats, c’est respecter le choix du peuple. Et il est encore temps que tous les candidats malheureux prennent leur mal en patience en se préparant pour le combat de 2021.

 

Bénistant Mballa

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :