Skip to content

DEPECHE RJDH-RADIOS COMMUNAUTAIRES

mars 23, 2016

CENTRAFRIQUE : VINCENT MAMBA CHAKA PLAIDE POUR LA PARTICIPATION DE LA RCA AUX JEUX DE LA FRANCOPHONIE

La République Centrafricaine pourra participer aux jeux de la francophonie qui auront lieux en Côté d’Ivoire en 2017, a fait savoir Vincent Mamba Chaka, expert de la francophonie pour la Centrafrique, ce samedi 19 mars dans un entretien accordé au RJDH, à l’occasion de la journée internationale de la Francophonie.

« Quand j’ai été saisie par Monsieur Seriba qui est le Président du Comité des Jeux de la Francophonie, je me suis rapproché très rapidement des Ministères concernés, notamment, de la Culture et de la jeunesse-sports de tel en sorte que le dossier centrafricain qui cumulé déjà beaucoup de retard par rapport aux autres pays, puisse être validé le plus rapidement possible », a expliqué Mamba Chaka.

Pour l’expert de la francophonie, la République Centrafricaine n’avait pas déposé son dossier officiellement, comme les autres pays membres de la francophonie. Mais après ce contact, un responsable national a été désigné pour constituer ce dossier national en vue de faire participer la RCA aux jeux de la francophonie.

« En commun accord avec les responsables des jeux de la francophonie, et sur un certain nombre des critères bien définis, nous avons pensé que le Directeur général de la culture, Monsieur Philippe Bokoula pourrait bien assumer cette responsabilité là, de constituer le dossier national et en même temps, je demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour inscrire officiellement la République Centrafricaine aux prochains jeux   de 2017 », a plaidé Vincent Mamba Chaka.

C’est donc le responsable national et les ministères concernés de faire le choix des disciplines qui participeront aux jeux et de mettre en place un Comité d’organisation.

« En plus du choix des disciplines, il va falloir choisir les responsables du Comité national, qui va s’associer au responsable national pour d’informer les artistes et les sportifs à travers les différentes fédérations artistiques et sportives, les critères de participation et de mettre à leur disposition toutes les documentations et informations nécessaires aux présélections », a insisté l’expert de la francophonie.

Pour Vincent Mamba Chaka, le comité d’organisation sera composé d’un responsable en communication, un responsable du volet culture et un autre du volet sports.

Compte tenu du temps de passation de service entre les autorités de transition et des nouvelles autorités du nouveau gouvernement qui sera mis en place,  pour n’est pas accumulé le retard, l’expert de la francophonie pense que le Comité d’organisation doit se mettre en œuvre le plutôt possible et que les membres de jury soient désignés pour que la République Centrafricaine ne manque pas cette opportunité de monter à la face du monde francophone que la jeunesse centrafricaine est capable.

Pour participer à la 8ème édition des jeux de la francophonie, les participants doivent répondre à un certains nombres des critères. La Date de clôture est fixée avant le 15 avril 2015.

*******

FRANCOPHONIE : MICHAËLLE JEAN APPELLE LES PAYS FRANCOPHONES A LUTTER CONTRE LES TERRORISTES

Les pays de l’espace francophone « doivent être unis afin de lutter contre les terroristes dans le monde », c’est le message de  Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, rapporté ce 19 mars par Samuel Rangba, ministre Centrafricain des Affaires étrangères en prélude de la journée de la francophonie du 20 mars 2016.

Dans le message de Michaëlle Jean que Samuel Rangba, ministre des Affaires étrangères a livré aux Centrafricains, « nombre de pays de l’espace francophone, et tant d’autres, sont depuis plusieurs mois, touchés au cœur par des attentats terroristes lâches, cruels et meurtriers, perpétrés au nom d’une idéologie de la haine ».

La Francophonie soutient que la langue française devrait être un moyen de lutte contre le terrorisme, « saisissons l’occasion de ce 20 mars pour faire de notre langue commune de résistance, en redonnant tout leur sens et tout pourvoir aux mots qui nous relient et qui nous unissent », a rapporté le ministre centrafricain.

Pour la francophonie, « liberté, égalité, solidarité, fraternité, diversité et universalité doivent résonner avec force. Le triomphe de la lumière sur l’ombre, de l’esprit des lumières sur l’obscurantisme et la barbarie ».

La célébration de la journée de la francophonie de 2016 intervient au moment où plusieurs pays francophones ont été touchés par le terrorisme dont le dernier cas remonte au 12 mars 2016 où une attaque terroriste à fait plusieurs morts à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire.

********

CENTRAFRIQUE : MSF CONFIRME LE VOL DE SON VEHICULE A NDELE PAR DES HOMMES ARMES

MSF a confirmé vendredi 18 mars 2016, le vol d’un de ses véhicules par trois hommes armés, le lundi 14 mars 2016 à 13h30 à Ndélé.

Le service de communication des MSF a noté que l’un de ses véhicules, avec à son bord un chauffeur, a été volé par trois hommes armés lundi dernier à 13h30 à Ndélé. Le chauffeur a été relâché, et souffre d’une blessure légère à la tête.

Suite à cet incident, MSF dit informer les autorités locales, qui se sont alors lancées à la poursuite des assaillants.

« La voiture a été retrouvée sur la route entre Ndélé et Birao. Des échanges de tirs ont alors eu lieu. Un membre de l’équipe déployée par les autorités a été touché et est décédé »,  précise MSF.

Pour MSF, la voiture a été ramenée à Ndélé et demeure dans les mains des autorités locales.

MSF demande à toutes les parties au conflit en RCA de respecter les populations, le personnel humanitaire et les structures sanitaires. En tant qu’organisation humanitaire médicale, l’ONG soutien qu’il n’a pour but que d’assister les populations vulnérables.

La ville de Ndélé est depuis 2012 sous contrôle des ex-Rebelles de la Séléka, malgré la présence des forces internationales.

**********

CENTRAFRIQUE: UN PRETRE DE BOSSEMPTELE REÇOIT LE PRIX DE L’ONG AURORA PRIZE

Le prix Aurora pour l’éveil de l’humanité est décerné aux quatre lauréats à travers le monde dont un prêtre de la mission catholique de Bossemptélé dans l’Ouham-pendé en République Centrafricaine. La note de confirmation de  ce prix  a été publiée le 15 mars 2016 par  l’Aurora PRIZE.

Le prix Aurora pour l’éveil de l’Humanité est un nouveau prix mondial de distinction qui est décerné chaque année à des personnes ayant mis leur vie en danger pour permettre à d’autres de survivre. « Les  quatre finalistes ont été distingués car ils ont trouvé le courage de combattre l’injustice et la violence infligées aux populations les plus vulnérables de leurs sociétés », a fait savoir  Vartan Gregorian, Co-fondateur  de 100 LIVES et membre du comité  de sélection dudit prix Aurora.

Ils sont quatre lauréats dont Bernard Kinvi d’origine Toglaise, prêtre de la mission catholique à la paroisse de Bossemptélé dans la Préfecture de l’Ouham-pendé. La raison de son choix remonte en 2012 au moment où le conflit civil  s’est déclenché  en RCA. Lequel conflit a opposé les rebelles de coalition séléka et les milices anti-Balakas.  Le prêtre Bernard Kinvi a dans sa mission  fourni un lieu de refuge et des soins médicaux aux victimes dudit conflit. Selon Aurora, il a pu ainsi sauver la vie de centaines de personnes de la mort et des persécutions », a soutenu Aurora Prize.

Les trois autres sont Marguerite Barankitse de la maison Shalom et l’Hôpital REMA au Burundi. Elle  a sauvé près de 30 000 enfants lorsque la guerre a éclaté dans son pays et en 2008 Marguerite a ouvert un hôpital qui a pu soigner plus de 80 000 patients.

Le docteur Tom Catema de nationalité Américaine, médecin à l’Hôpital  Mather of Mercy dans les Monts Nouba au Soudan du Sud. Tom est le seul médecin  permanent basé près de la frontière  et  en sa charge 500 000 personnes dans la région pendant le conflit.

Syeda Ghulam Fatima, sécrétaire générale du Bonded Labour Libération Front Pakistan, qui a libéré des milliers de travailleurs pakistants dont près de 21 000  enfants contraints au travail forcé et à une situation misérable, souvent brutale.

Le prix sera remis au lauréat le 24 avril 2016 à Erevan en Arménie. Ils seront tous dotés d’un million de dollars dont environ 455 millions  de Fr cfa.

********

CENTRAFRIQUE : LES ETUDIANTS RECLAMENT LE DROIT A L’EDUCATION

Les étudiants de l’Université de Bangui ont recommandé au gouvernement de la transition, le droit à l’éducation. C’est qui est sorti dans la confference de presse du président de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA), Norbert Pounaba.

Selon Norbert Pounaba, pour qu’il ait respect des droits à l’éducation le gouvernement devrait répondre à plusieurs exigences. « Le gouvernement doit payer les salaires,  les frais des vacations et les subventions des enseignants. Il doit aussi publier la liste additive des boursiers au titre de l’année académique 2014-2015 », a-t-il soutenu.

Pour le président de l’ANECA, le gouvernement devrait reconnaître qu’au-delà de la crise, « l’éducation reste et demeure une priorité capitale pour un Etat».

Ce dernier a déploré la manière où la manifestation des étudiants du 14 mars dernier a été réprimée. « Lors de la remise de mémorandum au Premier ministre le 14 mars dernier, nous avons été violentés par des forces de l’ordre et Vallet Jerry, étudiant en 1ère année de Maths-informatiques à la Faculté des Sciences a été blessé par balle », a-t-il regretté.

Le bureau de l’ANECA a profité de la séance pour lancer un appel aux futures autorités du pays sur le respect des droits à l’éducation.

Depuis le 22 février 2016, toutes les activités académiques sont presque paralysées à l’Université de Bangui suite au mouvement de grève des enseignants du supérieur.

******

CENTRAFRIQUE : UN DON JAPONAIS A LA CROIX-ROUGE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

Le gouvernement du Japon a promis  fournir 300 000$ US (environ 144 millions) pour soutenir les opérations de sécurité alimentaire de la Croix-Rouge Centrafricaine (CRCA) dans cinq régions les plus affectées par la crise à Ouest du pays. C’est ce qu’ont annoncé vendredi 18 mars la CRCA et la FICR dans un communiqué.

Cette opération s’étendra sur les neuf prochains mois, et cible 10 000 personnes avec un accent sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, après plus de deux ans de violence qui ont fait plus d’un million de personnes sans abri, détruisant leurs moyens de subsistance.

Selon la Croix-Rouge, la destruction de greniers et champs a contribué à la flambée des prix des denrées alimentaires. « Ceci a augmenté la vulnérabilité des personnes déplacées et des familles d’accueil, dont la plupart ne peut plus, se permettre plus d’un repas par jour», a fait observer Jean Moïse Modessi Waguedo Directeur de la Gestion des Catastrophes et de la Coordination des Urgences à la CRCA.

Antoine Mbao Bogo, Président National de la Croix-Rouge Centrafricaine a salué ce soutien qui, pour lui, « contribuera grandement à atténuer les souffrances de nombreuses personnes vulnérables ».

En 2015, le gouvernement japonais a fourni une ambulance neuve et équipée à la Croix-Rouge centrafricaine, avec laquelle elle continue de porter assistance aux personnes affectées.

Selon la FAO et le PAM, plus de 2.5 millions des Centrafricains sont touchés par l’insécurité alimentaire.

*******

CENTRAFRIQUE: DEUX PRESUMEES SORCIERES TUEES A BATANGAFO

Une présumée sorcière accusée du meurtre de plusieurs personnes a été froidement abattue et une autre enterrée vivant par des présumés miliciens Anti-Balaka. L’acte s’est produit le samedi 14 mars au quartier Bozoro à Batangafo.

Ces femmes sont accusées d’être à l’origine du décès de plusieurs personnes dans la localité. Selon une source locale contactée par le RJDH depuis la ville de Batangafo la femme a été enterrée vivant samedi 12 mars et est accusée d’être à l’origine ‘’des morts enregistrés dans la ville en 2015’’.

Selon nos sources l’autre présumée sorcière aurait confirmé les cas des meurtres qu’elle serait à l’origine avant d’être tuée par des Anti-Balaka.

Selon les informations du RJDH trois miliciens Anti-Balaka qui est à l’origine de la mort à ces présumées sorcières auraient été arrêtés par la Minusca et transférés à Bangui afin de répondre de leurs actes devant la justice. Contacté par le RJDH, le bureau de la Minusca de Bangui n’a pas été disponible pour se prononcer sur ce dossier.

Ce sont les premières cas de décès lié aux accusations de sorcellerie dans la ville de Bantangafo cette année.

******

CENTRAFRIQUE : L’ANE SE DIT PRETE POUR LE 2E TOUR DES LEGISLATIVES DU 27 MARS

L’Autorité Nationale des Elections a soutenu ce jeudi 17 mars lors d’une Interview avec le RJDH que des dispositions sont déjà prises pour que se tienne effectivement le deuxième tour des élections législatives ce 27 mars 2016.

Marie-Madelaine N’kouet Hoornaert, présidente de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) a rassuré en ces termes, « Le matériel non sensible et le matériel sensible dont les bulletins de vote et l’encre indélébile ont été commandés. Des délais sont fixés pour les livraisons, mais nous allons tout faire pour tenir ce délai et faire les élections le 27 mars ».

Selon la présidente, dès l’audience rendue par la Cour Constitutionnelle de Transition, l’ANE s’est attelée sur la préparation de tous les documents électoraux. Le plan du déploiement de matériel et des séances de remise à niveau des agents électoraux sont déjà faits.

Pour les partielles des 10 circonscriptions, Marie-Madelaine N’kouet a souligné qu’elles seront tenues après le 2è tour des législatives, « La loi dit que ces partielles seront organisées dans un deuxième temps. Nous allons nous focaliser sur le second tour des élections législatives et dans un futur très proche, nous allons voir les conditions d’organisation de ces partielles », a relevé la présidente de l’ANE.

Dix circonscriptions ont été à nouveau annulées par la Cour pour des cas d’irrégularités constatées lors des élections du 14 février 2016.

85 circonscriptions seront touchées par le second tour des législatives. 45 députés ont été proclamés élus au 1er tour.

 

****  RJDH ****

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :