Skip to content

LA PROBLEMATIQUE DE LA REOUVERTURE DES FRONTIERES TCHADO-CENTRAFRICAINES ET LA NON REHABILITATION DE NOS FACA

mars 23, 2016

Les acteurs de la société civile du Tchad et de Centrafrique, après l’échange de plusieurs E-mails, la rencontre entre le coordonnateur du Comité de Suivi de l’Appel à la  Paix et à la Réconciliation (CSAPR) du Tchad et celui du Groupe de Travail de la Société Civile sur la crise centrafricaine (GTSC), en septembre 2014, a jeté les bases du processus du « dialogue entre les acteurs politiques et de la société civile du Tchad et de la RCA. Il s’agit de permettre aux parties prenantes à ce processus de se rendre visite mutuellement pour renforcer la confiance, mais aussi pour échanger sur les activités menées et les résultats obtenus, ainsi que les expériences acquises en matière de dialogue et de la promotion de la paix.

Le premier voyage a eu lieu en octobre 2015 à travers plusieurs villes du Tchad. Il a permis à l’équipe de la RCA et du Tchad de sillonner le Tchad et le Cameroun à la rencontre des décideurs, des acteurs politiques et de la société civile, des partenaires au développement et surtout des réfugiés Centrafricains au Tchad et au Cameroun et les retournés (Tchadiens et Centrafricains d’origine tchadienne) suite à la crise en RCA.

Le deuxième voyage a eu lieu en mars 2016 en RCA. Il a permis aux deux (2) délégations de rencontrer les autorités politique et administrative, les acteurs politiques et ceux de la société civile de la RCA pour continuer le plaidoyer visant à renouer et renforcer la confiance entre les deux (2) peuples pour facilité la normalisation de la relation entre ces deux (2) peuples frères.

A cet effet, les acteurs de la société civile du Tchad et de la RCA, ont mis en place un plaidoyer sur les questions sécuritaires transfrontalières et la reprise des relations diplomatiques entre le Tchad et la RCA.

Nous nous focalisons plus sur la question de réouverture des frontières tchado-centrafricaines. Comment procéder à la réouverture de ces frontières sans la réhabilitation totale et effective de nos Forces Armées Centrafricaines (FACA) ? C’est la problématique qui se pose avec plus d’acuité, en matière de sécurisation de nos frontières avec le Tchad. Car nul n’ignore que malgré la présence des Forces internationales (Minusca et Sangaris) dans la partie Nord et Nord-ouest de la RCA, il y a toujours eu des incursions, des infiltrations des troupes armées tchadiennes et soudanaises, ainsi que d’autres bandes armés dans lesdites régions, semant la terreur et la désolation au sein des populations civiles : tueries et prises en otage des personne ; incendies des maisons et villages ; viols ; rackettes ; et autres exactions de tout genre. Incroyable, mais pourtant vrai.

Or, la protection des civiles, la défense de l’intégrité du territoire d’un pays sont des tâches régaliennes traditionnelles de l’Etat souverain. De ce fait, il n’y a que l’armée nationale qui est la mieux habilitée à les remplir, à les mettre à exécution comme il se doit. Fort malheureusement, aujourd’hui, depuis plus de trois (3) ans, nos FACA ne sont pas totalement réhabilitées pour être opérationnelles sur toute l’étendue du territoire national. Pour quel motif ? Personne ne le sait, à l’exception de la France et du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Mais avec le retour à l’ordre constitutionnel, gageons que pour cette fois-ci nos FACA seront totalement réhabilitées dans un délai raisonnable. Car il y va de la protection des populations civiles et de la défense de l’intégrité du territoire national.

 

Le Petit YEKOA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :