Skip to content

ÉLECTIONS LEGISLATIVES TOUJOURS DANS LE CHAOS : TRES FAIBLE MOBILISATION DES ELECTEURS AUX SCRUTINS DU 31 MARS 2016.

avril 3, 2016

Les élections législatives voguent au gré du vent. Des minables députés qui voulaient aller à l’Assemblée Nationale, ont crié aux fraudes massives, déposant quatre cent deux (402) recours, ce qui a obligé la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT) à annuler l’ensemble des résultats du premier tour des élections législatives du 30 décembre dernier. Malgré tout, les candidats n’ont pas mieux fait pour relever les  défis. Une centaine de candidats, qui n’ont pas de moyens financiers pour battre compagne, ont fini par jeter l’éponge. Une telle attitude affichée par les candidats commençait à décourager les électeurs  depuis la date du 14 février 2016, où le premier tour des législatives a été réorganisé avec le second tour de la présidentielle.

Selon certains électeurs que nous avons rencontrés dans les quartiers : « nous sommes fatigués avec les élections législatives. Demain, ces députés vont nous tourner le dos pour défendre leurs propres intérêts. La preuve en est que pendant  les compagnes électorales pour ce second tour, les candidats n’ont fait signe de vie même ne fût-ce que pour nous présenter leurs projets de société… ». Ce témoignage s’est concrétisé sur le terrain, car dans bon nombre de bureaux de vote que nous avons sillonnés, la mobilisation est encore très faible par rapport au jour du premier tour des scrutins législatifs du 14 février 2016. Quelle sera la situation des dix(10) circonscriptions annulées par la CCT ?  Ce qui nous fait dire que les élections législatives sont toujours dans le chaos.

Nous osons croire qu’il n’y’aura plus des cas d’annulations dans certaines circonscriptions lors de la proclamation des résultats définitifs par la CCT, de ce second tour des législatives. L’expérience a démontré que les multiples cas de report, demeurent l’origine de cette faible mobilisation des électeurs. Tous les candidats étaient partis dans la course à chance égale. Ceux qui ne se sentent plus en mesure de continuer doivent simplement jeter l’éponge, que de contaminer à chaque fois les autres avec les milles et un (1001) recours. Le gouvernement est responsable de ce faible taux de participation.                             Bénistant MBALLA 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :