Skip to content

Celebration de la journée internationale de la lutte anti-mines en RCA.

avril 7, 2016

La Journée Internationale de la Lutte Anti-Mines en RCA a été célébrée ce samedi 02 avril 2016 aux environs de 09 heures au Complexe Sportif Barthélémy Boganda (Stade 20.000 places), en présence du ministre de l’Education Nationale, du directeur général de la gendarmerie nationale, des représentants de la communauté internationale, du représentant spécial du secrétaire général des Nation-Unies, ainsi que de certains représentants des organismes internationaux, accrédités en RCA.

Parfait Onanga-Anyanga, le responsable numéro un(1) de la MINUSCA, dans un bref discours, a souligné que la célébration de cette Journée Internationale de la Lutte Anti-Mines en RCA, constitue la nouvelle page de la reconstruction, après les différentes crises militaro-politiques qui ont secoué le pays. D’après Parfait Onanga-Anyanga, c’est pour la deuxième fois que la RCA a célébré cette journée dédiée à la lutte contre les engins explosifs et autres objets de guerre. Toujours selon ce dernier, les campagnes de sensibilisations, le renforcement de capacités qui constituent les phases de la lutte contre les engins explosifs vont se poursuivre dans les établissements de la capitale, et dans l’arrière pays. Pour conclure, Parfait Onanga-Anyanga de dire : « la RCA a signé trois (3) conventions pour la lutte contre le trafic illicite d’armes et autres engins explosifs de guerre ».

La première phase de la sensibilisation a démarré avec un scenario sur la découverte d’un explosif (grenade) par un groupe d’enfants qui jouaient dans une cour. Cette mise en scène a permis de découvrir les quatre commandements auxquels il faut faire recours. Premier commandement, en face d’un objet explosif, ne touchez pas. Deuxième commandent, restez à distance. Troisième commandement, effectuez un marquage autour de l’engin explosif découvert. Quatrième commandement, alertez les forces de l’ordre au numéro 4040. C’est la procédure générale que doit suivre toute la population en cas de découverte d’un engin explosif.

A travers une exposition, l’on peut découvrir toutes sortes d’engins explosifs et autres effets de guerre qui peuvent nuire à la vie de la population. Garder des engins explosifs par devers soi, c’est courir un grand risque et une nouvelle menace de la paix.

Bénistant MBALLA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :