Skip to content

RECRUDESCENCE DE  LA JUSTICE POPULAIRE CONTRE LES PRESUMES SORCIERS

avril 7, 2016

La justice populaire contre des personnes soupçonnées de sorcellerie devient très récurrente dans la préfecture de la Lobaye au Sud du pays. Les victimes sont parfois battues à morts, soit chassées de la localité, malgré de multiples campagnes de sensibilisations contre ces pratiques, menées dans cette localité.

Un homme âgé d’une soixantaine d’années a été tué après avoir été battu, le mois dernier, par un groupe de jeunes au village de Kenga à 60 kilomètres de la ville de M’Baïki. La victime avait été accusée d’avoir envoûté son petit-fils. Selon les témoignages recueillis, les habitants de cette localité ont soupçonné la victime d’être à l’origine de la mort de son petit-fils âgé de 17 ans. Ce dernier souffrait d’une maladie et que ses parents ont refusé de l’amener à l’hôpital. Selon eux, c’est le présumé sorcier qui lui a jeté un mauvais sort. « Quand le jeune homme malade est décédé, les habitants du village ont battu le présumé sorcier à mort et l’ont enterré devant sa maison ».

Il s’avère important de nos jours que nos autorités et les ONG qui œuvrent, qui luttent également contre la violence faites aux personnes accusées de sorcellerie, d’entreprendre des actions de sensibilisation et, en outre, de poursuivre les auteurs de ces crimes devant la justice.

Prudence YAMETE

 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :