Skip to content

COUP DE CHAPEAU ET FELICITATION A L’ANE ET A LA CCT D’AVOIR TENU LE PARI DE L’ENSEMBLE DU PROCESSUS ELECTORAL

avril 10, 2016

Avec l’organisation effective du second tour des législatives du 31 mars 2016, dans certaines circonscriptions électorales du pays, et la publication globale de ses résultats provisoires par l’Autorité Nationale des Elections (ANE), le 05 avril, nous osons dire qu’au moins la page du processus électoral en RCA tend à se boucler définitivement. Et ce, après plus de trois (3) ans de transition, émaillés de crimes, de violences et autres exactions de tout genre, sur fond d’insécurité entretenue par des groupes armés non conventionnels à l’intérieur du pays. C’est pour autant dire que l’ANE et la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT), ont tenu le pari de l’ensemble du processus électoral, ayant abouti au retour à l’ordre constitutionnel par la mise en place des nouvelles institutions démocratiques de la République.
Contrairement à la Commission Electorale Mixte Indépendante (CEMI), à la Commission Electorale Indépendantes (CEI) et aux anciennes Cours Constitutionnelles (CC), l’ANE et la CCT ont travaillé dans un contexte politico-administratif, sécuritaire et financier très particulier. Cela fait suite au coup d’Etat de la nébuleuse coalition Séléka du 24 mars 2013 et ses conséquences dévastatrices et destructives dont le pays a été victime. Malgré ce contexte alarmant et délétère, l’ANE a pu tant bien que mal organiser le Referendum Constitutionnel le 13 décembre et le 1er tour de la présidentielle et des législatives le 30 décembre 2015 ; tout de même, elle a organisé le second tour de la présidentielle et réorganisé le 1er tour des législatives le 14 février 2016 ; pour enfin organiser le second tour des législatives le 31 mars, le tout dans la quiétude et la transparence.
Quant à la CCT, elle a aussi dit le droit rien que le droit en se conformant à la Charte Constitutionnelle de Transition et au Code Electoral dans la publication globale des résultats définitifs de ces élections couplées. D’où leurs résultats publiés ont été largement acceptés par le peuple centrafricain, car reflétant réellement leur choix. Il en est de même de l’ensemble de la Communauté internationale qui a apprécié à sa juste valeur, le travail remarquable fait par l’ANE et la CCT pour amener en douceur le pays vers la légalité constitutionnelle. Et la Rédaction de « Centrafric Matin » ne peut rester indifférente à la réussite de l’ensemble du processus électoral. D’où elle tire un coup de chapeau à l’ANE et à la CCT et les félicite pour leur travail bien fait.
Toutefois, gageons que pour la publication globale des résultats définitifs du second tour des législatives, dans les jours à venir, la CCT ne va pas encore annuler les résultats de certaines circonscriptions, mais plutôt procéder à des redressements. Car, n’oublions pas qu’il reste encore à organiser le 1er tour des législatives dans les dix (10) circonscriptions électorales du pays. Et ce, pour « manque de moyen financier », d’après l’ANE.

Le Petit YEKOA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :