Skip to content

LA MINUSCA PRESENTE LE BILAN DES ACTIVITES MENEES LA SEMAINE ECOULEE

avril 10, 2016

 

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire tenue ce mercredi 06 avril 2016, aux environs de 11 heures au siège de la MINUSCA, Vladimir Monterio, porte-parole de ladite institution, a dressé le bilan des activités menées durant la semaine écoulée.

Selon Vladimir Monterio, une visite de cinq (5) jours a été organisée à Bangui, avec les autorités nationales, pour mieux harmoniser le système de la paix et de la lutte contre les cas d’abus sexuels. Par ailleurs une visite dans la préfecture de Kemo, a permis d’enquête sur les cas d’abus sexuels commis sur les populations civiles. Toutefois, un rappel sur les lois et les conventions sur les droits humanitaires a été fait, pour lutter contre les ONG humanitaires qui se livrent à  des violations des droits de l’homme en RCA. En outre, des sessions de formations ont eu lieu à Bangui et à l’intérieur du pays pour une meilleure sensibilisation de la population et pour enquêter sur les cas d’abus sexuels. Un service de médiation a été mis en place, pour renforcer le dialogue entre la population. Tel est le cas à Ndélé où un atelier a réuni les éleveurs et agriculteurs. Concernant les élections, Vladimir a précisé que la MINUSCA a apporté son soutien dans le déploiement des matériels électoraux, et a réhabilité Julius-Rufin Ngouadebaba, porte-parole  en matière de communication de l’ANE, dans ses fonctions.

Toujours selon ce dernier, trois (3) individus ont été interpellés pour des cas de fraudes au moment du second tour des législatives. Toutefois, la MINUSCA continue d’assurer la protection des populations civiles. Celui-ci déplore le cas des violences survenues à Bambari où une (1) personne fut tuée, et douze (12)  autres blessées. Concernant les infractions civiles, ce dernier a souligné trois (3) cas de meurtres, huit (8) cas de vols, deux (2) cas de braquage et d’abus sexuels. Il a conclu que la MINUSCA continue d’escorter les hautes personnalités et de renforcer les patrouilles sur l’ensemble du territoire.

Pour le porte-parole de la force de l’ordre, suite aux conflits qui continuent de se persister entre les groupes armés, des bases de patrouilles de la MINUSCA furent implantées à l’Ouest, à l’Est et au Sud du pays, pour contrôler la situation. Les forces de l’ordre de la MINUSCA ont assuré l’escorte des véhicules sur les principales voies de ravitaillement du pays. C’était sur ces différents exposés que la conférence a pris fin.

Bénistant MBALLA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :