Skip to content

« LA MINUSCA SALUE LA FORMATION DU PREMIER GOUVERNEMENT POST-ELECTORAL », DIXIT SON PORTE-PAROLE

avril 15, 2016

La salle de conférence de la Minusca, sise au PK4, sur l’avenue Barthélémy Boganda, à Bangui, a abrité une conférence de presse, animée conjointement par son porte-parole, Vladimir Montero, le lieutenant colonel Rachial-El Mekaouï, porte-parole de la force et le lieutenant Konseiga Salifou, responsable de la police des Nations-Unies (UNPOL), le mercredi 13 avril 2016.

Selon le porte-parole de la Minusca, « cette institution onusienne salue la formation du premier gouvernement postélectoral en RCA et n’a pas de commentaire à faire y relative. Car, c’est une étape très importante vers la mise en place des nouvelles institutions démocratiques et légitimes du pays. La Minusca est toujours disposée à accompagner les nouvelles autorités centrafricaines, par tous les voies et moyens dans leur recherche de pacification et de reconstruction du pays ».

Quant à « l’opération de démonstration d’appui aérien entre la Sangaris et la Minusca, à l’aérodrome de Damara, elle aura lieu dans la deuxième , quinzaine de ce mois d’avril 2016. Le but de cette opération militaire conjointe, c’est une continuité et pour prouver qu’il n’y a pas de vide en matière de protection des populations civiles. Et ce, après le départ définitif des troupes françaises de l’Opération Sangaris », a-t-il indiqué.

Abordant les activités menées, cette semaine sur le terrain par la Minusca, Vladimir Montéro a signifié, « qu’il y a eu vingt trois (23) incidents de violation des Droits de l’Homme et soixante (60) autres cas de violences commis tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays. Il y a donc hausse des violations des Droits de l’Homme par rapport à la semaine passée. Aussi, la Minusca a effectué deux (2) missions dans l’Ouham et la Haute-Kotto. Au menu, la question de transhumance et le règlement pacifique des différends opposant les éleveurs et les agriculteurs ; sans oublier les actions sociales et civiles à Kaga-Bandoro, dont l’atelier de formation de soixante six (66) jeunes sur la cohésion sociale ».

C’est après avoir épuisé les réponses aux questions des journalistes, que cette conférence de presse a pris fin à 12 heures 05 minutes.

Le Petit-YEKOA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :