Skip to content

LES JEUNES SONT FORMELS : « NON AUX MANIPULATIONS DES POLITICIENS »

avril 15, 2016

Identifier les problèmes communs en termes de manipulations identitaires qui entravent les échanges entre les jeunes, c’est, entre autres, l’un des objectifs d’un dialogue qui a récemment réuni une trentaine de jeunes du 4ème, 8ème arrondissements de Bangui à l’école Saint-Jean  de Galabadia, le samedi dernier. Ces derniers sont d’avis qu’ils sont trop souvent manipulés par les politiciens. Surtout en période électorale. De quoi était-il exactement question ? Tentative de réponse.

Les jeunes ont une nouvelle fois, essayé de proposer les  pistes de solutions communes pour lutter contre les manipulations dont ils estiment être victimes. Selon eux, l’objectif en était aussi, comme les fois précédentes, de favoriser la consolidation de la paix dans le pays. Pour Madame Edmonde Belout, «  les participants ont été satisfaits du fait que les problèmes présentés ont été décortiqués ». Elle poursuit en indiquant qu’elle a ressenti le besoin d’en savoir davantage au sujet de la manipulation identitaire utilisée par un plus grand nombre de chercheurs de pouvoir dans le pays. Innocent Saye, du conseil des jeunes du 4ème arrondissement précise que, « les victimes de toutes ces manœuvres sont des jeunes dont les aspirations profondes ne sont finalement pas réalisées ». Ils étaient détendus, épanouis et ils ont même eu l’occasion de sourire, à l’occasion d’une projection vidéo sur les derniers événements, qui aurait au contraire fait pleurer  les femmes. A l’issue de la rencontre, les jeunes ont émis des recommandations. Aux gouvernants, ils ont recommandé de s’investir dans la jeunesse pour lutter contre toutes formes de manipulations identitaires notamment en offrant à ces jeunes une bonne éducation. Les jeunes ont suggéré que leur soient alloués des fonds nécessaires au financement d’activités et d’initiatives qui leur sont réservées, allant dans le sens de la promotion, de la concorde et de la cohabitation des autres jeunes des arrondissements. Ils ont également estimé qu’il leur était indispensable d’être de bons modèles pour leurs cadets et les générations futures. Ils estiment qu’il était utile que soient mobilisés des fonds auprès des partenaires pour appuyer les activités et initiatives des jeunes s’inscrivant dans le sens de cohabitation mais aussi que soient mis en place des mécanismes favorisant la participation des jeunes aux instances de prise de décision. De ce fait, il est impérieux que leur soit offert un bon encadrement en cette sortie de crise et pour ce nouvel élan qui commence avec l’élu du peuple, Faustin-Archange Touadéra. Ceci permettrait aux jeunes la création d’un climat de dialogue entre eux-mêmes mais aussi et surtout offrira à une jeunesse longtemps désespérée des espaces de divertissement, d’expression, d’échanges et d’épanouissement.

Prudence YAMETE.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :