Skip to content

GOUVERNEMENT SARANDJI : FAIRE DE LA RCA UN VASTE CHANTIER MULTIFORME ET MULTIDISCIPLINAIRE

avril 22, 2016

Le changement tant attendu par les Centrafricains doit être perceptible. Il s’agit pour le gouvernement Sarandji d’être pragmatique, responsable et intègre. Faustin-Archange Touadéra a donné le ton et annoncé la couleur lors du premier conseil des ministres. Les ministres sont de véritables agents de développement. Ils ont avec eux, au sein du département des techniciens, des experts, des technocrates. Il faut les utiliser à fond dans l’intérêt national. Depuis, Faustin-Archange Touadéra a annoncé une rencontre avec les partenaires et les bailleurs de fonds tout en recherchant l’aide et le concours de la France pour un plaidoyer. Tout le gouvernement est interpellé et concerné. Nous savons que les autorités centrafricaines ont souvent  peur des chiffres et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Il est souvent aussi reproché à la RCA de ne pas avoir la capacité d’absorber les fonds alloués. Nous espérons que cette assertion est désormais du ressort de l’archéologie politique.

Le cas du fonds saoudien nous choque. L’Arabie-Saoudite met un important fonds à la disposition de la RCA, mais se heurte à la sècheresse des projets bancables. Les départements ministériels, principalement la Communication à titre d’exemple, n’a présenté aucun projet. Et pourtant, la télévision et la radio nationales sont mal loties. Il y a aussi la presse privée. Il ressort que la nomination des ministres doit désormais obéir à certains critères rigoureux de compétence, de technicité et de technocratie. Comment un département ministériel peut-il être incapable de présenter un ou des projets ? Les cadres des départements ne doivent plus être dans les couloirs à se gratter les pouces à longueur de journée. Comment aller à la rencontre des partenaires et bailleurs de fonds sans un dossier conséquent ? Au Mali, en Côte d’Ivoire, ce sont des milliers des milliards qui tombent. La RCA quant à elle a besoin des millions de milliards en dollar pour se relever.

Tous les ministres qui ne seront pas en mesure de présenter des projets à raison de cinq (5) à dix (10) par département, doivent être rayés de la cartographie gouvernementale. Le gouvernement Sarandji doit faire de la Communication, l’une des grandes priorités du quinquennat en cours. En 2007, le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) a royalement ignoré la Communication, le maillon le plus important pour la réussite des activités de développement. La RCA a lamentablement échoué dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Sarandji doit donner des signaux forts dans son discours de politique générale, devant les élus du peuple, quant à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) d’ici 2030, y compris les effets pervers du changement climatique.

Les besoins de la RCA sont énormes. Il serait suicidaire que le gouvernement puisse avoir peur des chiffres. Sarandji doit décrocher le financement d’un plan Marshall pour la RCA. Tous les domaines d’activités sont au rouge. Faustin-Archange Touadéra doit user de son tact diplomatique pour ramener l’ambassade du Japon et surtout l’entreprise japonaise Kajima avec un garage ultra moderne et spécialisé aussi dans la construction des routes. Il faut être ambitieux et avoir l’audace de braver l’impossible. Pour tout dire, il faut oser. Les ministres ne doivent pas dormir avant la levée du soleil de l’espoir, de la sécurité, de la paix et du développement intégral. Les ministres bras cassés doivent être éjectés, car c’est une course contre la montre et donc pas une seconde à perdre.

Les Centrafricains veulent entendre que ce sont des tonnes de milliards de francs CFA qui tombent dans le pays et non des miettes. Le ministère de l’Entrepreneuriat doit provoquer le déclique pour inculquer à la jeunesse centrafricaine le goût des affaires, de l’initiative privée, de la création des entreprises, mais surtout la rage des innovations, des nouvelles technologies. La RCA ne peut demeurer l’éternel déversoir des Etats voisins, encore moins subir leur volonté de conquête des marchés de la sous-région CEMAC et CEEAC. L’heure est à la mobilisation générale pour faire valoir le génie centrafricain.

La RCA dispose des cerveaux éparpillés à travers le monde, tant à la NASA aux Etats Unis , qu’au Japon, au Canada, en Europe et à travers l’Afrique. Le gouvernement Sarandji doit les convaincre par de nouvelles pratiques politiques, le climat socio-économique, le climat des affaires pour les décider à regagner le bercail, afin de contribuer à la reconstruction du pays. Il est temps d’infléchir la courbe des fuites de cerveaux centrafricains. Il n’y a que les Centrafricains qui peuvent sortir leur pays de cette situation. La mobilisation de la diaspora centrafricaine est une nécessité absolue pour le gouvernement Sarandji. Il y a des ingénieurs, des experts, des financiers, des économistes, des chercheurs, des professeurs d’Université dans le lot. Il est hors de question de s’adresser aux éternels étudiants, aux bras cassés, aux aventuriers de tout bord.

La RCA doit renaître de ses cendres, par la transformation des mentalités, la culture civique, le sens de l’intérêt public, le patriotisme, l’intégrité, la transparence, la compétence. Le bon exemple doit venir d’en haut et se répandre comme une traînée de poudre dans le pays. Faustin-Archange Touadéra a mis en garde l’ensemble du gouvernement contre les pratiques rétrogrades, la prédation, le laxisme, la léthargie. Les robustes tiendront le cap et les mollusques décrocheront à coup sûr. Le vin est versé, il faut le boire. Les attendes des populations sont titanesques. Ce qui nécessite une détermination herculéenne.  Julien BELA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :