Skip to content

L’UA APPLIQUE LA « POLITIQUE DE 02 POIDS 02 MESURES » : A QUOI SERT LA CHARTE AFRICAINE DE LA DEMOCRATIE ?

avril 22, 2016

L’Union Africaine (UA), cette organisation continentale des Africains, n’est que l’ombre d’elle-même sur les grandes questions et décisions à prendre, engageant la vie des peuples africains. Il est à préciser que l’UA est née des cendres de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), qui a été créée en 1968 à Addis-Abeba en Ethiopie, juste après la fin de la deuxième guerre mondiale. L’UA a hérité de la même mission assignée à son ancêtre l’OUA pour les chefs d’Etats, tout en l’adaptant avec l’évolution et la mutation des réalités du moment au niveau international. Elle a pour missions entre autres, de développer la solidarité entre les Etats africains ; de renforcer davantage la coopération Sud-Sud ; de veiller strictement sur le respect des principes démocratiques et les droits fondamentaux humains ; de constituer un seul bloc pour défendre les intérêts des peuples africains dans le concert des nations. Force est malheureusement de constater qu’après tant d’années de son existence, l’UA a totalement failli, échoué dans l’accomplissement de ses missions. Ce qui fait que bon nombre d’Etats du continent sont actuellement à feu et à sang. Mais pourquoi ? Suivez bien nos regards pour en savoir quelque chose.

L’UA elle-même est plombée par des dissensions politiques internes entre les chefs d’Etats partisans de la démocratie, donc respectueux des Constitutions et des valeurs humaines, et les chefs d’Etat dictateurs qui veulent coûte que coûte s’accrocher au pouvoir et rien qu’au pouvoir, donc des chefs d’Etat violeurs des principes démocratiques et des droits élémentaires humains. Ce qui fragilise davantage l’UA à prendre des décisions unanimes rigoureuses en cas des coups d’Etat, des modifications des Constitutions et des massacres des populations civiles intervenus sur le continent Africain. A tout cela, ne perdons pas vue les rapports d’amitié et d’intérêt parallèles qu’entretiennent même au sein de l’UA, certains chefs d’Etat influents. Conséquence prévisible et immédiate, la « politique de deux (2) poids deux (2) mesures » bat son record au sein de l’UA. Incroyable mais pourtant vrai.

Pour preuve parmi tant d’autres, qu’est-ce qui se passe aujourd’hui au Burundi, au Congo-Brazzaville et au Tchad ? Les présidents Kurunzinza, Sassou-Nguesso et Deby-Itno, bien qu’ayant passé, soit plus de dix (10) ans, soit plus de vingt (20) ans au pouvoir, ont fait sauter l’article des constitutions de leurs pays respectifs pour se représenter une troisième fois à la présidentielle. Et ce, malgré l’interdiction formelle faite à eux par la Charte Africaine de la démocratie de briguer successivement un troisième mandat. Leur victoire truquée à cette présidentielle dans des conditions non transparentes, non crédibles et antidémocratiques, est aujourd’hui contestée par leurs peuples, et constitue des sources de remous sociaux et de manifestations pacifiques. Et ces présidents dictateurs, assoiffés du pourvoir, rien que pour le pouvoir, n’ont pas froid aux yeux pour mâter, massacrer et tuer sans pitié les populations civiles sans défense. C’est vraiment satanique et abominable ce qui se passe au Burundi, au Congo-Brazzaville et au Tchad en particulier, et en Afrique en général avec ses dirigeants politiques. D’où nous posons la question suivante : à quoi sert la Charte Africaine de la démocratie ? Et pourtant les Etats Africains, membres de l’UA, tous ont ratifié cette Charte Africaine de la démocratie. C’est le comble du paradoxe dont est victime l’UA de la part de certains chefs d’Etat dinosaures, ennemis de la démocratie et de la paix sur le continent africain.

 

Le Petit-YEKOA

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :