Skip to content

MINUSCA EN PREMIERE PHASE DU DDRR A BANGUI ET DANS L’ARRIERE-PAYS.

avril 28, 2016

LA
Au cours de la conférence de presse hebdomadaire animée ce mercredi 27 avril 2016, aux environs de 11 heures par le Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monterio, dans l’enceinte de la dite institution, deux (2) points essentiels sont à retenir.
Le premier point concerne le mandat des Casques-bleus de la MINUSCA, œuvrant en République Centrafricaine. Selon le porte-parole de la MINUSCA, le mandat des Casques Bleus en RCA est prorogé pour un délai de trois (3) mois, d’après la résolution 2241 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Signalant que cette décision prise se justifie par l’arrivée aux termes du premier mandat des Casques Bleus onusiens en RCA.
Le second point touche à la première phase du programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR), entamé par la MINUSCA, tant à Bangui, et dans l’arrière-pays. A en croire Vladimir Monterio, la ville de Paoua fut la première bénéficiaire du processus DDRR, à travers l’identification des combattants des groupes armés. L’activité va s’élargir au fil des temps dans les régions de l’Ouham, Ouham-Pendé et la Nana-Mambéré. C’était le même son de cloche à Bangui et précisément dans le secteur Boy-Rabe où au total cent quatre(104) éléments des ex-combattants Anti-Balaka ont été identifiés.
Concernant les élections, Vladimir a signalé que cent vingt huit (128) députés ont été déclarés élus par la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT), et que l’ANE avec le soutien de la MINUSCA est sur le point d’organiser les partiels dans les circonscriptions annulées. Toutefois, les préparatifs de la seconde session criminelle dont la date sera communiquée ultérieurement sont en cours. Pour conclure, Vladimir a fait savoir que : « cinq cent quarante quatre (544) projets sont à l’endroit des jeunes à risque dans la ville de Bangui, Kaga-bandoro et autres régions du pays ».
Pour le Porte-parole de la force de la MINUSCA, le Colonel Rachid, « l’exercice de la démonstration aérienne entre la Sangaris et la MINUSCA aura lieu le 29 avril 2016 à Damara, en présence des autorités centrafricaines, des corps diplomatiques et des responsables de la MINUSCA ». Toutefois, celui-ci a signalé les cas de violences enregistrées à Bocaranga et Amada-Gaza de la part des combattants Anti-Balaka, la semaine dernière, faisant des victimes. C’était dans cette même logique que la Porte-parole de la police de la MINUSCA, Andreea Popescu a signalé un cas d’abus sexuel, un cas de découverte d’une grenade, un cas d’évasion à la prison de Ngaragba. Selon cette dernière, la MINUSCA continue toujours d’assurer sa mission principale qui est la protection de la population civile.
C’était après avoir épuisé de répondre a toutes les questions des journalistes, que la conférence à pris fin.

Bénistant MBALLA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :