Skip to content

RARETE DES TAXIS ET BUS DANS LES SECTEURS NORD DE BANGUI

mai 6, 2016

Taxis 2Les mardi 03 et mercredi 04 mai 2016, aux environs de 06 heures du matin, on constatait la rareté des taxis et bus sur les axes longeant les secteurs Nord (Boy-Rabé, Combattant et Gobongo) de Bangui, la capitale. Du coup, il y avait tout au long de ces axes, des attroupements de personnes (fonctionnaires et agents de l’Etat ; étudiants et élèves ; commerçants et vendeurs ambulants ; manœuvres et autres débrouillards) qui attendaient au niveau de différents stationnements de la place, les taxis et bus, pour soit rejoindre leurs lieux de travail, soit leurs lieux d’activités socio-économiques et commerciales au Centre Ville de Bangui. Mais les minutes et les heures s’envolent, et ces moyens de transport en commun se font rares au fur et à mesure. Cette situation insolite va obliger bon nombre de ces personnes à marcher pour arriver au Centre Ville, de peur d’être en retard aux lieus de leur travail et d’étude, ou de perdre leurs affaires pendant ces deux journées précitées. Mais qu’est-ce qui s’est réellement passé pour qu’il y a rareté des taxis et bus dans les secteurs Nord de Bangui la capitale ?

Selon nos investigations auprès de certains conducteurs des taxis et bus, ainsi qu’auprès de quelques usagers, c’est le fait que les « stations Total de la place ont refusé de servir le carburant aux conducteurs des taxis et bus, aux propriétaires et particuliers des véhicules et motos, au profit de la Minusca, qui est à la cause de la rareté des taxis et bus dans les secteurs Nord de Bangui ». Incroyable, mais pourtant vrai.

Par rapport à la commande de la Minusca, Total Centrafrique aurait dû augmenter sa capacité dans les stations services. Or, il n’y a que les quelques rares stations Tradex et très distanciées de la place qui servent tout le monde avec du carburant sans aucune distinction. Allez-y donc comprendre le reste.

Eu égard à tout ce qui précède, nous sommes dans le droit de poser la question suivante : Total Centrafrique s’est-il implanté en RCA pour être au service des Centrafricains ou bien pour agir comme bon lui semble ? N’oublions surtout pas que la RCA est un Etat de droit tout comme la France, et fonctionne aussi sur la base des textes de loi. Donc Total Centrafrique a l’obligation de respecter les lois de la RCA. Car, « nul n’est au dessus de la loi », quelque soit sa nationalité, sa couleur, son rang social, sa puissance économique …

 

Le Petit YEKOA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :