Skip to content

RJDH

mai 17, 2016

DE NOUVEAUX COMBATTANTS DE L’EX-SELEKA ENTRENT DANS LA VILLE DE PAOUA

 Un autre groupe d’éléments d’ex-Séléka est arrivé dans la ville de Paoua, le mercredi dernier. L’entrée de ces hommes armés a paniqué la population qui a aujourd’hui réduit ses activités.

Ces hommes armés, selon les informations du RJDH sont entrés dans la ville à bord de plusieurs motos. De sources locales, ils sont une vingtaine. Une autorité contactée a confirmé l’information en précisant que ces combattants ont tenté de voler des motos dans la vile, « depuis qu’ils sont entrés ici, nous sommes informés de plusieurs tentatives de vol de motos perpétrées par ces combattants. Mais la jeunesse s’y est toujours opposée » a expliqué cette source.

Une autorité locale a confié au RJDH que ces ex-Séléka sont visibles dans la ville avec leurs armes « ils sont partout dans la ville avec des armes sans la réaction des forces onusiennes » note t-il.

Ce nouveau groupe d’ex combattants Séléka est entré dans la ville de Paoua deux semaines après l’arrivée d’un autre groupe toujours présent dans cette ville.

De sources concordantes, les casques bleus n’ont pas réagi depuis l’arrivée de ces deux groupes qui se sont rassemblés. Les informations du RJDH font état d’une éventuelle manifestation des jeunes de la ville pour dénoncer l’inaction des soldats onusiens « les jeunes ont voulu organisé une marche afin de dénoncer la passivité des casques bleus et surtout réclamer le désarmement de ces hommes en armes mais les autorités leur ont demandé d’attendre »a confié une source bien informée.

Les hommes armés dont la présence est signalée depuis deux semaines à Paoua seraient des combattants du MPC du chef rebelle Alkhatime.

****  RJDH  ****

 

 

NDELE : LA POPULATION S’INSURGE CONTRE LA PRESENCE DES ELEMENTS DU MPC

D’ALKATIME

NDELE, 13 Mai

Les habitants de Ndélé se sont opposés à la présence des combattants du MPC, une des branches de l’ex-Séléka dirigée par le chef rebelle Alkatime. Un rassemblement a eu lieu ce matin à cet effet au domicile du sultan de la région.

L’information est confirmée au RJDH par plusieurs sources locales jointes dans la ville. Selon les habitants interrogés, cette réaction fait suite à de nombreux cas d’exactions attribués aux éléments de ce mouvement armés présents dans la ville depuis quelques jours« nous nous sommes mobilisés pour dire non à la présence de ces hommes armés. C’est pour cela que nous avons décidé de rencontrer le sultan afin qu’il pèse de son poids pour que ces combattants quittent la ville » a confié une source locale.

Une source indépendante a confirmé les faits en ces termes « la population s’est effectivement rendue ce matin au domicile du sultan à qui elle a exigé le départ des combattants qui sont entrés dans la ville. Les manifestants se disent prêts à tout si ces rebelles ne partent pas dans la journée » a confié un humanitaire joint ce matin à Ndélé.

Pour le sultan de Ndélé joint par le RJDH, l’affaire oppose deux mouvements qui disposent des éléments dans la ville. « L’affaire oppose les éléments du FPRC de Nouredine Adam à ceux du MPC de Alkatime » précise le notable avant d’annoncer être en négociation avec les deux parties « nous sommes en ce moment en pourparler pour décompter la situation » a-t-il promis.

« Ce sont les éléments du FPRC qui réclament le départ de ceux du MPC qui sont arrivés suite au massacre de certains d’entre eux. Aujourd’hui, ils réclament de la population vingt million de franc CFA » a indiqué le sultan.

Cette situation a paralysé la ville de Ndélé depuis ce matin.

 

******  RJDH ******

 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :