Skip to content

DEPECHE RJDH-RADIOS COMMUNAUTAIRES

mai 23, 2016

05 ALLIES DE TOUADERA AU SECOND TOUR NOMMES A LA PRESIDENCE

Cinq anciens candidats à la présidentielle et soutiens de Touadéra au second tour font partie du cabinet présidentiel dont la liste a été publiée dans la soirée du mercredi.

Jean Willybiro Sako, Fidèle Gouandjika, Jean Baptiste Koba, Stanislas Moussa-Kembe et Régina Konzi Mongot, sont les cinq candidats malheureux à la dernière présidentielle, que Touadéra a nommés dans son 1er cabinet. Deux sont ministres conseillers spéciaux et trois ministres conseillers.

Jean Willybiro Sako 0,82% à la dernière présidentielle est nommé ministre conseiller spécial, coordonateur au DDR, à la RSS et la réconciliation nationale.  Fidèle Gouandjika, l’un des tous premiers soutiens de Touadéra au second tour, devient ministre conseiller spécial chargé des relations avec les organisations nationales avec ses 1,25% au premier tour de la présidentielle. Jean-Baptiste Koba ayant obtenu 0,20% lors du 1er tour de la présidentielle, est nommé ministre conseiller chargé des investissements. Stanislas Moussa-Kembe, avant dernier du 1er tour de la présidentielle avec 0,17% est désormais ministre conseiller chargé de la diplomatie. Régina Konzi Mongot, seule femme candidate lors de la dernière présidentielle qu’elle perd avec 0,58% va conseiller le président en matière de réconciliation nationale.

Sur les huit postes de ministre conseillers à la présidence, Faustin Archange Touadéra a réservé cinq à ses alliés dits proches. Le très convoité programme de DDR, considéré comme vache à lait en Centrafrique, n’échappe à l’entourage restreint de Touadéra. C’est le très respectueux Willybiro Sako, considéré comme l’un des hommes propres proches de Touadéra qui est appelé à le gérer. De sources autorisées, d’autres soutiens seront appelés dans les organes déconcentrés chargés de piloter ce processus DDR.

 

Faustin Archange Touadéra a déjà réussi à placer à des postes clés dix de ses anciens challengers et soutiens au second tour. Trois sont entrés au gouvernement, un est devenu président du nouveau parlement centrafricain, un autre est nommé à la mairie de Bangui et cinq deviennent aujourd’hui ministres conseillers à la présidence.

La volonté du nouvel homme fort de Bangui de récompenser ces alliés est de plus en plus perceptible. Une dizaine d’allié (candidats malheureux) est toujours en attente.

Le nouveau cabinet présidentiel est composé de vingt deux membres contre 27 sous Catherine Samba-Panza.

****************

UNE FEMME ENCEINTE ECHAPPE A UN VIOL DES HOMMES ARMES A KABO

Une femme enceinte a échappé à une tentative de viol orchestrée par des hommes armés assimilés aux ex-Séléka. L’acte a eu lieu le mercredi dernier dans la ville de Kabo.

De sources bien informées, la femme âgée de 35 ans a été torturée par ses bourreaux. Elle a confié avoir échappé au viol auquel ses agresseurs s’apprenaient à la soumettre. Un parent de la victime contacté par le RJDH est revenu sur les circonstances de l’incident en ces termes « les malfrats étaient au nombre de trois, tous habillés en tenue militaire. Ils avaient fait irruption dans la concession pour tenter de violer la femme qui est enceinte de huit mois. Face à la résistance de la victime, ils l’ont torturée ».

La victime a été transférée à l’hôpital de la ville où elle reçoit des soins médicaux. Le RJDH n’a pas pu entrer en contact avec le responsable des ex-Séléka de Kabo mis en cause dans cette affaire. De sources locales, ces hommes armés ont quitté leur camp proche de la gendarmerie depuis que l’affaire a éclaté.

Les exactions attribuées aux ex-Séléka se sont multipliées ces derniers temps à Kabo, ce malgré la présence des forces onusiennes.

***********

LA MINUSCA RECONNAIT LA HAUSSE DES VIOLENCES DANS LE PAYS

Le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro a déclaré lors de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi, la hausse des violences dans le pays. L’organisation a documenté plus de 30 cas au courant de la semaine dernière.

Vladimir Monteiro annoncé la documentation de plus de trente violations des droits de l’Homme la semaine dernière, « la Minusca a pu vérifier et documenter 36 violations et abus des droits de l’Homme, avec au moins 77 victimes dont 7 femmes et 6 mineurs à Bangui et à l’Intérieur du pays. Il s’agit d’une hausse par rapport à la semaine précédente. Des sources concordantes, il ressort que les auteurs présumés sont les ex-Séléka de l’UPC, du FRPC mais aussi des agents de la police », a-t-il fait savoir.

Le lieutenant Konseiga Salafou, porte-parole de la police de la Minusca a fait le point de la situation dans l’arrière-pays en ces termes « relativement calme à Bangui, la situation sécuritaire a connu une vive tension entre les groupes armés à Ndélé, les incursions d’hommes armés à Bossangoa avec l’incendie du village Bossoukpa. A Kaga-Bandoro, les conflits entre éleveurs et agriculteurs ont fait huit morts  et 4 blessés. Nous avons enregistré un cas d’enlèvement, deux cas de séquestration, un corps retrouvé, un blessé par balle, quatre cas de viols sur mineur, une attaque à main armée, deux braquages. Nous avons saisi environ 2kg de cannabis et une grenade ».

Cependant, Vladimir Monteiro est revenu sur le programme de réduction de la violence qui selon lui va aider à minimiser ces cas« les opérations de profilage se poursuivent à Bangui et ses environs. 893 ex-combattants ont été enregistrés. Ce vendredi, au village Sékia, nous allons enregistrer au moins 500 ex-combattants. A Paoua, le MPC et la RJ ont accepté de respecter le désarmement pour prendre part au programme de réduction des violences », a relevé Vladimir Monteiro.

Plusieurs groupes armés ont fait parlés d’eux depuis la mise en place du gouvernement dans lequel le nouveau président n’a pas souhaité appelé les leaders de ces groupes.

 

***** RJDH ******

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :