Skip to content

LE SYSTEME DE QUOTAS POUR SAUVER LAREPRESENTATION DES FEMMES EN RCA

mai 26, 2016

Qu’on se le dise : la sous représentation des femmes en politique reste un sujet d’actualité pour la majorité des pays du monde ! De plus en plus, les voix de femmes et de certains hommes, défenseurs de l’égalité des droits, s’élèvent  pour réclamer la réduction des écarts longtemps entretenus.

La République Centrafricaine accuse un grand retard, dans la mesure où le recours à ce système est de plus en plus répondu dans le monde. Beaucoup de pays expérimentent différents types de quotas favorables aux femmes lors des élections parlementaires. La loi sur la mise en application de la parité adoptée fait malheureusement un pas en arrière, par rapport à la constitution qui consacre cette parité homme-femme : avec les 30% prévus par cette loi, la RCA recule encore lors des élections législatives de 2016 et même la constitution du gouvernement à la sortie de crise. Face à ce yoyo législatif , les Centrafricains seront peut être appelés à suivre ces hauts et ces bas, tout en gardant leur regard sur l’objectif à atteindre qui est l’égalité des droits dans tous les domaines de la vie. Le système de quotas que bon nombre de pays appliquent, permet aux femmes d’accéder à des fonctions politiques et de veiller à ce que l’élection poignée des femmes ne serve pas seulement de prétexte dans la vie politique. Son principe se fonde sur l’idée que les femmes doivent être présentes, selon un pourcentage, dans les divers organes institutionnels tels que les assemblées parlementaires, les commissions, les entreprises publiques, le gouvernement,…

Actuellement le système de quotas vise à assurer une présence de 30 à 40 % de femmes. Cet argument est combattu par certaines féministes qui estiment qu’un quota diffèrent de 50% n’est pas justifiable car les femmes constituent la moitié de l’humanité. Il faut une volonté politique pour faire changer la situation. Oui, les femmes doivent se battre pour trouver leur place sous le soleil, mais les hommes aussi ont leur part de responsabilité. Ainsi avec le système de quotas, ce ne sont pas les femmes elles-mêmes qui ont la charge du recrutement, mais elles deviennent les responsables de ce processus de recrutement grâce à une volonté politique exprimée des hommes et des femmes. Les plus farouches opposants soutiennent que ce système de quotas n’est pas démocratique parce qu’il se fonde sur le genre plutôt que sur les qualifications. Ils le trouvent donc contraire aux principes d’égalité des chances pour tous, du fait que les femmes sont, à leur yeux avantagées. Mais que pensent-ils du fait qu’en démocratie ce sont les partis politiques qui décident des personnes qui seront élues, et non les électeurs, parce que ce sont eux qui désignent les candidats aux élections ? La démocratie a ses règles et le quota peut en être une. Ces quotas impliquent la présence de plusieurs femmes dans un organe donné réduisant ainsi la pression exercée sur « une femme prétexte » qui serait seule.

Les quotas de femmes ne sont pas discriminatoires, contrairement à ce que beaucoup croient. Ils servent plutôt à compenser les obstacles qui ôtent aux femmes la part des sièges qui leur revient. Les femmes ont droit en tant que citoyennes, à une représentation équitable. L’expérience des femmes est nécessaire dans la vie politique parce que chaque sexe à ses spécificités, des richesses à apporter à la communauté. Mais pour être efficace et bénéfique à la communauté, l’application de ce système doit être accompagnée d’un programme d’éducation civique auprès des syndicats, des associations, des universités et d’une politique d’implication des partis politiques.

Il est question d’amener chaque personne à prendre la responsabilité de promouvoir systématiquement la participation des femmes aux instances de prises de décisions, à la vie politique et autres.

 

Prudence YAMETE 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :