Skip to content

LA HIERARCHISATION SYSTEMATIQUE DES PRIORITES S’IMPOSE, SI TOUADERA ET SARANDI VEULENT REUSSIR LEUR MANDAT ET MAINTENIR LA CONFIANCE DU PEUPLE

juin 3, 2016

La sécurité et le retour des populations exilées, constituent les priorités des priorités du régime Touadéra.  Il serait suicidaire  de tout embrasser à la fois. La sécurité est la priorité de toutes les priorités. Elle englobe le processus Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) ; ensuite, la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), ainsi que la refondation en urgence des FACA, des gendarmes et des policiers. Autrement, l’Etat doit restaurer son autorité sur l’ensemble du territoire national. Le président Touadéra et son gouvernement doivent mettre toutes leurs énergies dans la sécurisation du pays. Elle conditionne tout le reste. C’est pourquoi, tous les partenaires, les Etats Unis, la Chine, le Royaume du Maroc, l’Angola, le Soudan du Nord, l’Union Européenne certes, mais l’accent doit être mis sur les relations bilatérales. Il est donc impératif de s’entendre avec tous les groupes armés pour un retour définitif de la paix, facteur de réconciliation nationale et de cohésion sociale. Aucune tergiversation n’est permise, si l’on veut réussir.

C’est à cette seule condition que le retour des populations déplacées, celles qui sont en exil, sera possible. A ce stade, il faut restaurer la dignité humaine. La vie sur les sites des déplacés, est d’une promiscuité bestiale, ordurière. La Constitution de la RCA affirme le caractère sacré de la personne humaine, un être humain ne peut vivre dans la porcherie comme des porcs. C’est inhumain et dégradant. Cela heurte la conscience humaine. Nos frères doivent revenir chez eux, dans leurs habitations, même détruites, il y a des tentes pour une période transitoire. Malheureusement, les vraies tentes qui ont des chambres, c’est pour l’Europe et non pour les Africains. Les tentes que nous voyons en Europe et que l’on donne aux émigrés n’ont rien à voir avec ce que nous voyons en Afrique. C’est l’éternelle discrimination négative vis-à-vis de l’Afrique. Cela est cautionné par les Africains eux-mêmes qui travaillent dans ces organismes et systèmes des Nations-Unies. Les Centrafricains doivent avoir une vie décente, digne de la personne humaine. La vie des Centrafricains est touchée. La dignité humaine est blessée.

Touadéra et son gouvernement doivent mener une diplomatie agressive et constructive, facteur d’une entente avec tous les pays voisins, dont le Tchad avec qui nous partageons une longue frontière terrestre, le Cameroun, les Soudan du Nord et du SUD, la RD-Congo et le Congo-Brazzaville, car nous sommes condamnés à vivre ensemble. Et beaucoup de Centrafricains vivent aussi dans ces pays. Un accord bilatéral avec chaque pays voisin permet de  garantir la sécurité des frontières. Ce qui permettra aux Forces Armés Centrafricaines de surveiller étroitement les mouvements des populations de part et d’autre. Le reste, l’économie, l’énergie, le social, les routes, les ponts suivront en leur temps. Il est donc temps de s’investir à fond et de toutes ses forces dans la sécurité. C’est la plus grande attente des Centrafricains pour respirer de l’air pur, dormir sur ses deux (2) oreilles, reprendre ses forces pour la reconstruction nationale.

A Bujumbura, un membre des groupes armés a déclaré ceci : « jugez-nous si vous voulez, mais nous renonçons à la guerre et à la violence ». C’est un tel courage que les Centrafricains attendent des leaders des groupes armés, ce qui constitue une circonstance atténuante. Le peuple ne sera jamais insensible à une telle déclaration. De l’autre, les autorités Centrafricaines doivent s’inspirer du président sénégalais Macky Sall. Démocrate, ferme, objectif, il affirme la volonté politique de son pays, le Sénégal : «  La justice sénégalaise est crédible, avec une volonté politique affirmée », à déclaré Macky Sall sur RFI, ce jeudi 02 juin 2016, fière de la crédibilité que jouit la justice de son pays en Afrique et dans le monde. Une justice véritablement indépendante qui vient de juger Hissein Habré et bientôt siègera sur l’affaire de Floribert Tchebeya, militant et activiste des Droits de l’Homme du RD-Congo, président de l’ONG la Voix des Sans Voix. Macky Sall incarne la nouvelle race des dirigeants africains extrêmement soucieux de l’Etat de droit, qui n’est pas un vain mot comme en RCA depuis plusieurs décennies. La justice centrafricaine est plus un maillon d’insécurité, que garante du droit et de la justice juste, équitable, crédible, indépendante, impartiale. Ce qui ouvre la voie à la recrudescence de la justice populaire. Malheureusement, Touadéra n’est pas Dieu Tout-puissant pour voir ce qui se passe le soir dans les brigades de gendarmerie, les commissariats de police. C’est triste que nos forces de défense et de sécurité n’aient pu tirer les leçons de cette crise. Les rançonnements des populations, des usagers de la route, la corruption, les marchandages, bref, toutes les mauvaises mœurs sont le lot au quotidien. Les notions de responsabilité, de patriotisme, d’intégrité, ont définitivement fondu comme du beurre au soleil.

Des criminels, des bandits de grand chemin peuvent corrompre pour reprendre leur liberté totale et poursuivre les braquages, les exactions, les crimes. Quelque soit le degré de la folie, de la faute d’un Libanais, il ne sera jamais retenu au Commissariat, ni à la brigade. La perte de confiance est totale entre la justice et le peuple, entre les forces de défense et de sécurité et le citoyen lambda. La torture, les bastonnades, la brutalité sauvage pour un rien, ont libre cours dans la police et la gendarmerie. Et pourtant, on ne peut plus compter les séminaires sur les Droits  de l’Homme en direction des porteurs de tenues. Les reflexes brutaux de la colonisation collent à la peau des gendarmes et policiers. Terre de « Zo Kwè Zo » est devenue terre de cruauté, de brutalité, de sauvagerie, de bestialité entre les Centrafricains.

Julien BELA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :