Skip to content

L’HEGEMONIE FRANCAISE N’A PLUS DE PUDEUR POUR LA SOUVERAINETE DU PEUPLE CENTRAFRICAIN : IMPERIALISME OBBLIGE

juin 6, 2016

François Hollande a toujours repris en refrain joyeux pour la France, le retrait de ses troupes, l’ « Opération Sangaris ». Qu’a cela ne tienne, un bon débarras. Les Centrafricains finiront un jour par s’entendre, car c’est leur pays. A peine le retrait de la Sangaris amorcé, que par un salto acrobatique, le même François Hollande se rebiffe, « non certains éléments de la Sangaris doivent rester, environ trois cent (300) soldats ». Comme si cela ne suffisait pas, « non si cents (600) doivent rester pour former les Forces Armées Centrafricaines (FACA) ». Et pourtant, l’Union Européenne est déjà là et a commencé la formation des FACA à l’ex-UCATEC. Au comble de l’infantilisation des Centrafricains, un général français est greffé à la tête de cette force de l’Union Européenne. Les Centrafricains n’ont aucune voix au chapitre.

De la nuisance Sangaris

Sangaris a armé les Anti-Balaka contre les musulmans sur l’ensemble du pays. Sangaris attise la flamme de la haine au Km5, poussant les Anti-Balaka contre les musulmans du Km5, de Boda, à s’entretuer de manière bestiale. Sangaris a armé les Séléka et surtout les hommes de Ali Daras contre la population civile de la Ouaka et ses environs. Il a failli de peu que l’Ambassade de France soit transposée à la Mosquée Centrale. Les Centrafricains n’ont pas le droit de décider de leur destin militaire. L’Angola, depuis fort longtemps, a proposé volontairement former les soldats centrafricains. Le Soudan du Nord a fait autant. Nos officiers sont recyclés au Royaume du Maroc, aux Etats Unis, en Chine. Les Etats Unis attendent aussi de former, de doter les FACA de toutes les armes possibles. La France par son sulfureux ambassadeur, vient encore une fois de se moquer des FACA et de la RCA, en remettant des véhicules vétustes datant de la première guerre mondiale et propres pour un musée militaire. Des pare-balles de Louis XIV ou des mousquetaires. La France seule s’emballe dans la spirale de l’improvisation, par-ci, par-là, juste pour faire traîner les choses, manipuler, pousser les uns contre les autres.

Les Centrafricains ont arraché leur souveraineté à travers des élections transparentes, crédibles et démocratiques. C’est aux Centrafricains de décider de leur coopération militaire. Les Etats Unis, la Chine, l’Angola, le Soudan du Nord, le Royaume du Maroc, l’Union Européenne, l’Afrique du Sud. La France est horrible, détestable avec un poids asphyxiant qui empêche la RCA de respirer, de s’organiser, de se développer. Et pourtant, l’Ambassade de France devient un véritable goulot d’étranglement, car il faut un visa pour mettre pied en France et l’inverse ? La RCA doit toujours moisir dans le sous développement, la misère, la pauvreté, la malnutrition, la sous alimentation et surtout un système éducatif que la France a réussi à détruire pour empêcher les Centrafricains de prendre conscience de leur sort. La culture de valets est si ancrée que les Centrafricains hésitent à prendre leur destin en main. Et pourtant François Hollande rampe derrière les pays arabes pour promouvoir son économie, malgré le terrorisme : le Qatar, l’Iran, l’Arabie Saoudite, le Koweït et bien d’autres.

La JPN était une force paramilitaire grâce à l’Etat d’Israël et la RCA a fait un bon de géant en terme de production agricole. Il faut repartir en Israël pour reconstituer la JPN. C’est pourquoi, seule une révolte populaire peut briser, comme en Algérie, la cuirasse française. Il n’y a pas d’évolution sans révolution. Les Turcs viennent de nous construire un établissement moderne, inauguré ce jour 04 juin 2016. Une telle coopération a de l’avenir et réciproquement bénéfique. La France est partout, salto avant, salto arrière, à gauche, à droite, sans rien faire de substantiel. L’avenue de France est le reflet de la coopération française en RCA. Il a fallu que la presse se mobilise pour la route de Ouango qui mène à la Résidence de Catherine Sambo-Panza et celle de la Résidence de l’Ambassadeur de France, pour que, hideusement, on tente de réaménager la route.

Les Centrafricains veulent leur indépendance, leur souveraineté et la liberté de coopération. Les Etats Unis, l’Israël, l’Union Européenne sans la France, l’Angola, le Soudan du Nord, l’Afrique du Sud peuvent aider la RCA à mettre très vite sur pied des Forces de Défense et de Sécurité républicaines. Les autorités centrafricaines doivent revoir de fond en comble la stratégie de défense nationale, incluant les populations sur l’ensemble du territoire national. Les Centrafricains ont trop souffert pour laisser la France, nous traîner dans la boue et la misère. Brisons la misère et la tyrannie de la France sur notre pays.

 

Julien BELA 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :