Skip to content

QU’EST-CE QUI SE PASSE REELLEMENT AU CENTRE NATIONAL HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BANGUI (CNHUB) ? (Suite et fin)

juin 6, 2016

Travaux de nettoyage de la concession du CNHUB

 Selon les informations à notre possession, avant l’arrivée de la directrice, l’Hôpital général prenait des manœuvres temporaires qui nettoyaient sa concession lorsque les herbes poussent à une certaine hauteur. Mais dès son arrivée, elle fait remplacer tous les manœuvres-temporaires par son frère cadet, à qui elle fait produire une facture de prestation de service de nettoyage à hauteur d’un million cent mille francs (1.100.000F) CFA pour une partie, et ce, à chaque deux (2) mois d’intervalle. Est-ce possible ?

Réhabilitation de la morgue

 Le Directeur sortant du CNHUB avait négocié et obtenu auprès du Consul Turc (chargé d’Affaires de l’Ambassade de la Turquie en RCA), un accord pour le financement des travaux de réhabilitation de la morgue du CNHUB. Après avis d’appel d’offres ouvert à concurrence loyale, légale et à égalité des chances, une entreprise privée avait été retenue pour les travaux, et l’entrepreneur n’attendait que la finalisation du contrat pour démarrer sa réhabilitation. Mais à son arrivée à la tête du CNHUB, la directrice n’entend plus parler du dossier de réhabilitation de la morgue, ni du financement y relatif.

Des sources proches de ce dossier disent que : « la directrice veut remplacer le premier acquéreur par quelqu’un de son choix, qui a un lien de parenté avec elle. Et ce, en violation flagrante de la loi sur la procédure d’acquisition des marchés publics. Elle veut signer un contrat de marché de gré à gré, d’où le blocage du dossier et de tout le projet de la réhabilitation de la morgue du CNHUB ». Incroyable mais pourtant vrai.

L’audit des institutions de la transition ne devrait épargner aucun secteur, et le cas du CNHUB est très patent. Car en fait, ce ne sont pas que la Séléka et les Anti-Balaka, ainsi que d’autres groupes armés qui tuent. Il y a également des médecins, des administrateurs des hôpitaux qui tuent par prédation, abus des biens sociaux … mis à la disposition des malades et des établissements hospitaliers et sanitaires.

Le nouveau régime a tout intérêt d’ouvrir grand les yeux sur cette situation qui n’a que trop duré. C’est une question vitale de la vie ou de la mort des malades admis pour des soins au CNHUB.

 

Le Petit YEKAO

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :