Skip to content

LES EX-SELEKA REPRENNENT LE CHEMIN DE LA VIOLENCE ET BOYCOTTENT LE PROGRAMME DDRR EN COURS : FAUT-IL LES LAISSER FAIRE ?

juin 17, 2016

Dans son discours d’investiture le 30 mars dernier, le chef de l’Etat a promis d’entamer des pourparlers avec les groupes armés. Chose qui a été immédiatement réalisée, car les leaders des groupes armés ont passé à tour de rôle rencontrer le chef de l’Etat, au Palais de la Renaissance. Après ces multiples rencontres, certains groupes politico-militaires, qui veulent réellement la paix ont adhéré sans condition au programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR), dont les chantiers sont en cours. C’est le cas du groupe politico militaire MLCJ, basé à Birao. Les éléments de MLC, à travers le programme Pré-DDRR, qui fut lancé à Birao, ont restitué des armes et autres effets de guerre. Aujourd’hui, les éléments de MLCJ sont dans la logique de la réintégration sociale, à travers les activités THIMO. Tel  est aussi le cas des ex-combattants Anti-Balaka, à Boy-Rabé, qui suivent en ce moment le processus pré-DDRR à travers ces mêmes activités. Malheureusement que certains leaders des ex-Séléka et leurs éléments reprennent pour le moment le chemin de la violence, et boycottent en même temps le programme DDRR en cours. Faut-il les laisser faire et continuer dans ce sens ?

Selon les informations que nous avons recueillies, ces éléments de l’ex-coalition Séléka qui ont attaqué la ville de Ngoundaye, appartiennent aux hommes du seigneur de guerre Nourredine Adam, venus de Kaga-Bandoro et ses environs. Pourtant, les préfectures de l’Ouham et l’Ouham-Péndé furent les premières villes dans lesquelles le processus pré-DDRR a été lancé. Pourquoi Nourredine Adam et ses éléments veulent-ils boycotter ce processus ? Tantôt, c’est Nourredine Adam, tantôt c’est Ali-Daras. La RCA appartient-elle finalement aux étrangers ? Les ex-Séléka, qui sont de véritables centrafricains ont dénoncé haut et fort que Nourredine Adam est d’origine tchadienne. Il en est de même pour Ali-Daras qui est de nationalité nigérienne. Alors, pourquoi laisser des étrangers sabotés et foulés aux pieds les lois de la République ? La culture de la guerre n’est jamais centrafricaine. Depuis Boganda, Bokassa 1er, Dacko 1, 2, Kolingba, nous n’avions jamais connu une rébellion. Mais depuis que Bozizé a ouvert la porte de la malédiction, la rébellion est devenue la règle d’or de la prise du pouvoir en RCA. C’est l’exemple type de la Séléka, qui a suivi la même voie que Bozizé pour arriver au pouvoir. La Séléka, remplie de mercenaires tchadiens, soudanais et nigériens, se croit tout permis et même au dessus des lois de la république.

Trop, c’est trop, et c’est déjà trop. Depuis plus de trois (3) ans, nous assistons à des tueries, des viols, des incendies de villages et maisons. Cela ne suffit-il pas ? Actuellement, Nourredine Adam et Ali Daras, sont des vrais ennemis du peuple et de la république. Il faut traquer, arrêter et mettre à la disposition de la justice ces criminels, ces hors la loi, bref, ces bandits de grand chemin, qui pourtant ne sont pas des Centrafricains, afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. Nous avons choisi la voie des élections pour aspirer à la paix, rien que la paix. Les ex-combattants qui sont des véritables centrafricains, attendent, en ce moment la réalisation concrète de l’ensemble du programme DDRR, pour réintégrer la vie sociale, et donner une nouvelle orientation à leur destin à travers l’agriculture, le commerce, l’élevage, l’entreprenariat, la maçonnerie, la mécanique … Il est temps que les Nations-Unies et la France, à travers leurs troupes en RCA, mettent un terme à la souffrance du peuple centrafricain, en appliquant la résolution 2149 concernant le désarmement forcé des groupes armés récalcitrants.

 

Bénistant MBALLA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :