Skip to content

03 CONVOYEURS DE BŒUFS ARRETES, 06 POLICIERS PRIS EN OTAGE : DEPLACEMENTS MASSIFS DES POPULATONS DU KM5

juin 21, 2016

Des criminels de gros calibre sont à l’air libre. L’Etat n’a pas encore les moyens de sa politique. Faut-il provoquer l’apocalypse ? Il n’y a pas longtemps, il est question de coup d’Etat. L’affaire est encore suspendue dans l’air que déjà d’autres convulsions s’affichent. Pour des papiers, un prétexte qui ne tient nullement debout dans le contexte actuel, peut-on arrêter des gens et en particuliers des musulmans, tout en sachant déjà quelle réaction va suivre ? Abdoulaye Hissein n’a-t-il par été libéré dans les locaux de la gendarmerie à la SRI ? Provoquer des vagues là où il n’y en a pas, c’est une provocation gratuite de nature à mettre le pays à feu et à sang.

Serge Bokassa, en soutenant cette arrestation, veut-il priver toute la ville de Bangui de la viande de bœuf ? Trente deux (32) camions ont convoyé des bœufs pour ravitailler la ville de Bangui, est-ce une mauvaise chose ? Pourquoi les trois (3) musulmans particulièrement, alors qu’ils sont nombreux sur chaque véhicule. Que valent trois (3) petits convoyeurs de bétail ? N’y a-t-il pas au sein de la gendarmerie et de la police, une volonté de nuire au régime Touadéra ? Serge Bokassa est-il réellement à la hauteur pour diriger un tel département aussi sensible et aussi lourd ? La Communauté musulmane est la plus allergique, la plus sensible. Doit-on encore apprendre cela à un ministre et ancien candidat à la présidence ?

En cette période pluvieuse et très humide, des populations, suite à cette information, quittent leurs domiciles pour les sites de fortune. La gendarmerie et la police deviennent de plus en plus un maillon de l’insécurité. Et pourtant, l’ambassadeur des Etats Unis reconnait avoir formé huit cents (800) policiers et huit cents (800) gendarmes pour soutenir les autorités judiciaires et politiques dans la recherche de la paix et de la sécurité. L’arrestation des trois petits convoyeurs de bœufs, est un acte irréfléchi et une pure provocation pour mettre le Km5 en ébullition. Et c’est la Minusca qui va s’employer à éteindre le feu, alors que les choses sérieuses sont ailleurs. Le ministère de la Sécurité Publique est mis à genou par le Km5 et c’est beaucoup pour un ministre de tomber si bas. Serge Bokassa est en train de griller définitivement sa carte politique.

Après l’incident du stade 20.000 Places, des musulmans en difficulté, ont été remis par la Minusca à la gendarmerie  pour les déposer à leurs domiciles. Malheureusement, ces musulmans se sont retrouvés en geôle sans la moindre infraction. C’est la Minusca qui a été une seconde fois interpelée et qui est allée les libérer à la SRI. Là encore c’est une provocation gratuite des gendarmes. Il y a des gens qui veulent mettre le pays à feu et à sang, au sein de la gendarmerie. Touadera, Karim Meckassou et Sarandji doivent avoir un œil d’aigle sur le département de la Sécurité Publique. Le pire risque de jaillir de là, si l’on ne prend pas garde. Il y a des signes et des actes qui ne trompent pas. Les Centrafricains recherchent la paix et la sécurité en plein jour avec une lampe torche.

Nous avions dit dans l’une de nos éditions que « les gendarmes et les policiers n’aiment pas leur pays ». Les raisons évoquées ci-haut corroborent nos affirmations. Dans l’état actuel des choses, il faut beaucoup de sagesse et d’intelligence pour passer entre les mailles des sensibilités, sans heurter les uns et les autres. Les Centrafricains veulent la paix, rien que la paix et toute la paix sans condition. Touadera, Meckassaou et Sarandji se battent pour restaurer la paix, la sécurité et l’autorité de l’Etat. Mais il y a des pêcheurs en eau trouble, de petits malins qui se croient tout permis.

Selon un musulman que nous avons interrogés, il déclare : « Je ne comprends rien du tout. Le gouvernement est incapable. Il faut fermer le Commissariat du 3ème Arrondissement qui ne sert à rien. A chaque fois, les policiers sont pris en otage par un groupuscule de bandits au Km5. Quand est-ce que le gouvernement va arrêter le bain de sang au Km5 ? Je suis commerçant. Je mène mes affaires et je ne veux plus entendre parler d’armes. Le président de l’Assemblée Nationale habite dans ce secteur. Comment comprendre qu’un tel désordre se poursuive ? Le président de l’Assemblée Nationale doit prendre ses responsabilités car il ne peut pas cohabiter avec une boucherie humaine. Je le répète, le ministre de la Sécurité est incapable et incompétent pour arrêter les délinquants du Km5, parce qu’il n’a aucune stratégie d’approche. Je suis énervé parce que ce que je vois et doit en réalité disparaître. C’est pourquoi, je redis au gouvernement qu’il est bien possible d’arrêter les tueries au Km5, car nous autres, nous n’en voulons pas. C’est bien dommage que le sang continue de couler au Km5. Le Commissariat du 3ème doit rester fermé au lieu d’exposer la vie des policiers à la barbarie des bandits … », pas de commentaire.

Le chef de bande s’appelle « 50.50 », il a ses hommes et fait des patrouilles de Jamaïque au pont Jackson. C’est le seigneur de guerre du Km5. C’est lui qui a pris les 06 policiers en otage. Le nom « 50.50 » en dit long. C’est qu’il ne fait de cadeau à personne, « dent pour dent, œil pour œil », la loi de Talion. Allez-y comprendre.

Julien BELA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :