Skip to content

LA MINUSCA MONTE AU CRENEAU ET CONDAMNE LES DERNIERS EVENEMENTS SURVENUS A BANGUI  

juin 24, 2016

 

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi 22 juin 2016, la MINUSCA est montée au créneau pour condamner fermement les derniers évènements survenus à Bangui, et notamment dans le 3ème arrondissement.

Selon la représente adjointe du secrétaire général des Nations-Unies, madame Diane Corner, le 20 juin 2016 à Bangui, les Casques-Bleus de la MINUSCA ont conduit dans l’après-midi, une opération militaire au PK5 dans le 3ème arrondissement, afin d’extraire des éléments des forces de l’ordre et de sécurité centrafricaines ainsi que des Casques-Bleus du commissariat de police, de la zone prise d’assaut par une foule hostile. Durant l’opération, les Casques-Bleus ont essuyé des coups de feu et ont riposté à l’attaque. Au moins, six (6) assaillants ont été tués, et trois (3) autres arrêtés. Un soldat de la paix a été aussi blessé par une grenade. Tous les officiers de police ont pu être extraits sains et saufs.

La MINUSCA condamne fermement cette hostilité, et rappelle que toute attaque contre le personnel de l’ONU pourrait constituer un crime de guerre et est punissable conformément aux lois internationales en vigueur. Elle appelle toutes les parties impliquées dans ces actes criminels à la retenue et à renoncer à toute velléité de violence armée. Elle les invite à privilégier le  dialogue et à la quête permanente d’un avenir inclusif paisible pour tous. « Nous nous trouvons à un tournant crucial de l’histoire de la République centrafricaine, sombrée à nouveau dans la violence et cela compromettra dangereusement les avancées démocratiques et mettra en péril les fragiles acquis de la cohésion sociale », a rappelé le représentant spécial du secrétaire général et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga Anyanga. Comme le stipule son mandat, la MINUSCA est en Centrafrique pour restaurer la paix, la stabilité, l’autorité de l’Etat et l’Etat de droit. Elle continuera à soutenir les autorités centrafricaines dans le cadre de ce mandat. Notons que la force et la composante police de la MINUSCA, ont mis en place plusieurs stratégies pour sécuriser la population, après les derniers évènements survenus à Bangui et à l’intérieur du pays. C’était à travers une série de questions et réponses que la conférence était close aux environs de 12 heures.

Bénistant MBALLA.

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :