Skip to content

BILAN SOMBRE DE LA DIPLOMATIE FRANCAISE AVEC L’EMBASSADEUR CHARLES MALINAS : VIOLS DES MINEURS ET DES FEMMES, MANIPULATIONS DES GROUPES ARMES PAR L’OPERATION SANGARIS… DOMMAGE !

juillet 20, 2016

C’est à travers la diplomatie que les relations internationales se nouent. Ceux qui sont nommés dans des ambassades, sont souvent considérés comme des diplomates accrédités, et donc des hommes qui sont du domaine des relations internationales, et qui peuvent valablement jouer leur rôle. Un ambassadeur est un interlocuteur, un médiateur entre deux (2) Etats. Celui-ci défend en même temps les intérêts de son propre pays, et du pays dans lequel il se trouve. C’est de cette manière que la noble mission de la diplomatie à travers les ambassades peut avoir un sens. Malheureusement, la diplomatie française en Centrafrique est tombée plus bas que la terre, depuis que Charles Malinas est nommé ambassadeur, haut représentant de la France en Centrafrique.

Le bilan de la diplomatie française en RCA avec l’ambassadeur Charles Malinas est sombre, dégoutant, voire déshonorant. Ceci est visible depuis la période de la transition jusqu’à la fin de son mandat. Un diplomate accrédité qui ferme et continue de fermer les yeux sur les plus graves violations des Droits de l’Homme commises par les militaires français de l’Opération Sangaris, cela dépasse l’entendement humain. A l’exemple d’André Kampass qui a démissionné de son poste aux Nations Unies, suite aux multiples cas d’abus sexuels perpétrés par les soldats onusiens en RCA, Charles Malinas aurait dû  lui aussi démissionné de son poste depuis longtemps. Malheureusement, il est toujours attiré par l’odeur du diamant que les dogués du Km5 lui donne en échange des visas pour la France. Charles Malinas va bientôt quitter la RCA et c’est toujours le statu quo sur les cas d’abus sexuels commis par les soldats français de l’Opération Sangaris. Où en sommes-nous avec l’enquête ouverte en France sur ces cas d’abus sexuels ?

Le rôle d’un (1) ambassadeur est d’éclairer la lanterne de l’opinion internationale sur la situation du pays dans lequel il se trouve. Est-ce le cas pour Charles Malinas ? C’est grâce à l’ONG américaine de défense des Droits de l’Homme , « Human Right Watch » que les informations ont été relayées pour éclairer la lanterne de l’opinion internationale et nationale. Et personne ne peut nous démentir à ce sujet, car les multiples cas d’abus sexuels commis par les soldats français et onusiens, sont pour la plupart du temps révélés par l’ONG Human Right Watch, pendant que l’ambassadeur Charles Malinas, par l’intermédiaire de l’Opération Sangaris manipulait les groupes armés. Ce ne sont plus les populations du Km5, de Fatima, de Kpétène (Saint-Jacques), de Gbatouri, ni celles de Bambari, de Kaga-Bandoro, de Bouca, de Batangafo, de Kabo … qui nous prouveront le contraire. Voilà comment un diplomate a mené sa mission en RCA depuis trois (3) ans.

Nous osons croire que les choses sérieuses peuvent désormais commencer dès lors que Charles Malinas et l’Opération Sangaris vont quitter définitivement le territoire centrafricain. Nous ne voulons pas voir un seul soldat français resté en RCA. Le processus de la réhabilitation des FACA suit son cours. C’est autant dire que bientôt, nos Forces de Défense et de Sécurité seront opérationnelles. C’est le souhait du peuple centrafricain du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Bon débarras à l’ambassadeur Charles Malinas.

 

Bénistant MBALLA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :