Skip to content

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE MOUVEMENT DES LIBERATEURS CENTRAFRICAINS POUR LA JUSTICE (MLJC). Droit – Justice – Paix    

juillet 26, 2016

Ref : 04/MLCJ/BP/PR/2016.

Tel : 75 01 30 57

75 50 39 58.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MLCJ

 

Le Bureau Politique et l’Etat-major du MLCJ sont surpris de l’analyse de certains journaux de la place, faisant allusion à monsieur Abakar SABONE comme leader du MLCJ, lequel n’est pas à sa première tentative par rapport à sa déclaration sur les ondes de RFI le jeudi 20 Juillet 2016 relative au DDRR.

Le MLCJ tient à rappeler que :

– Monsieur ABAKAR SABONE est démissionnaire à la tête du Mouvement depuis Mai 2011 et ;

– C‘est par usurpation et aventure politique qu’il continue de narguer les Autorités Centrafricaines et le peuple depuis cette démission jusqu’à ce jour ;

– II n’a à ce titre aucune légitimité, ni qualité de remettre en cause l’Accord sur les Principes de DDRR et d’Intégration dans les corps en uniforme de l’Etat Centrafricain, signé le 10 Mai 2015 en marge du Forum National de Bangui, dont il n’est même pas signataire.

 

Le MLCJ tient à préciser une fois de plus que Monsieur ABAKAR SABONE a fait cette déclaration en tant que porte-parole du Mouvement des Patriotes de Centrafrique (MPC) qui ne lui reconnaît pas cette qualité, dit ne pas l’avoir mandaté et réitère son engagement de participer à la réussite du processus DDRR.

Quant à la publication du Journal Le Démocrate en particulier, le MLCJ déclare qu’il ne s’est jamais abstenu de prendre part au processus de paix.

Malgré que Monsieur ABAKAR SABONE ait usurpé le nom du Mouvement pour aller signer l’Accord de Cessation des Hostilités au Forum de Brazzaville, les Combattants au nom de la paix ont adhéré à cet Accord.

Cependant, de l’Accord d’Engagement entre le Gouvernement de Transition et les groupes armés à l’Accord sur les Principes DDRR et d’Intégration dans les Corps en Uniforme de l’Etat Centrafricain en passant par Celui de la libération des enfants Soldats signé le 05 Mai 2015 pendant le Forum National de Bangui, le MLCJ a mandaté son Porte-Parole Monsieur NORDINE MAHALBA Larry  qui a signé tous ces Accords.

Par ailleurs, le MLCJ n’a nullement prôné le refus de participer au DDRR, contrairement aux mensonges de cet ennemi de la paix qui n’a aucun combattant armé sur le territoire Centrafricain et qui fait du chantage aux Autorités.

A la presse Nationale et Internationale, le MLCJ leur demande de donner des informations fiables et objectives tout en se référant aux vrais acteurs indiqués.

L’Etat-major et le Bureau politique du MLCJ réitèrent son engagement à poursuivre le processus DDRR tout en demandant aux autorités de ne pas céder aux manœuvres dilatoires de ces ennemis de la paix, tendant à perturber le processus en cours.

Enfin, le MLCJ appelle l’opinion nationale à plus de vigilance et demande à la Communauté internationale d’user de tous les moyens dont elle dispose pour soutenir le processus de paix et la stabilité en RCA.

 

Pour le Bureau Politique, le Secrétaire Général

 

 

 

 

  1. Thierry Blaise ANGALAKA
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :