Skip to content

OUAKA ET NANA-GRIBIZI : LES 02 PREFECTURES LES PLUS FRAPPEES ET TOUCHEES PAR LES ACTES CRIMINELS ET BARBARES DE LA SELEKA

juillet 27, 2016

 Depuis le déclenchement des hostilités en RCA par la nébuleuse coalition Séléka, en décembre 2012, leur prise de pouvoir par coup de force, le 24 mars 2013, jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel, le 30 mars 2016, deux (2) préfectures parmi les seize (16) que compte le pays, subissent de plein fouet les actes criminels et barbares de la nébuleuse coalition Séléka. Il s’agit bel et bien des préfectures de la Ouaka et de la Nana-Gribizi. La Communauté internationale, les Nations-Unies, la France, la Minusca et la Sangaris en savent bien des choses, et ne pourront nous démentir sur cette question.

Il ne se passe pas un seul jour, où les populations civiles de ces deux préfectures sont les cibles privilégiés et les victimes de viols, de tueries, d’incendies des maisons, des villages, des greniers … de la part de ces rebelles et mercenaires de l’ex-coalition Séléka. Du coup, les activités administratives, socio-économiques et bien d’autres sont paralysées, car il n’y fait plus bon vivre dans ces deux (2) préfectures. Et ce, à cause de ces actes criminels et barbares perpétrés à grande échelle, en présence même des forces internationales, qui n’ont nullement réagi pour protéger les populations dont leur vie est en perpétuel danger et menacée à tout moment. Incroyable mais pourtant vrai.

Les rebelles et mercenaires de l’ex-coalition Séléka règnent en maître absolu des lieux, occupent toujours la majorité des bâtiments administratifs et des services décentralisés de l’Etat. De ce fait, l’autorité de l’Etat est défiée et mise à rudes épreuves par ces damnés de la terre. Si bien que les populations ne peuvent respirer et ne savent plus à quel saint se vouer pour être protégées. Mais pourquoi les préfectures de la Ouaka et de la Nana-Gribizi sont-elles aussi convoitées, et prises en otage pendant plus de trois (3) ans par ces rebelles et mercenaires de l’ex-coalition Séléka ?

Nous osons dire sans pour autant nous tromper que c’est par rapport à leur positionnement géographique, à leur densité démographique et à leurs variétés de richesses naturelles. Motif pour lequel ces deux (2) préfectures et leurs populations sont assiégées par ces criminels patentés, ces seigneurs de guerre, ces hors la loi, ces ennemis de la sécurité et de la paix en RCA. Mais « quelque soit la durée de la nuit, le soleil apparaîtra », dit-on. C’est pour autant dire que « tout se paie ici bas ». Donc, les cris de douleur et les lamentations de ces populations victimes, qui se sont élevés à Dieu, ne resteront pas vains. Ils auront des suites favorables,  car Dieu agit en son temps, voulu par Lui-même, pour semer la confusion totale au sein des rebelles et mercenaires de l’ex-coalition Séléka. N’oublions surtout pas que « chaque chose a un début et une fin ».

Le Petit YEKOA 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :