Skip to content

18 MILLIARDS DES ETATS-UNIS, 04 MILLIARDS DE LA CEMAC : QUEL GROUPE ARME PEUT-IL CHOISIR LA MORT ALORS QU’IL Y A L’ARGENT QUI COULE ?

août 3, 2016

 

Seleka et Anti-BalakaDécidément, les combattants des groupes armés sont gâtés. Le processus Désarmement, Démobilisation, Réinsertion, et Rapatriement (DDRR), qui était au point-mort, faute de financement, est sur la bonne voie. Le ciel s’éclaircit peu à peu sur ce processus, condition sine qua non pour le retour de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.

Dans un passé récent, les Etats-Unis d’Amérique avaient octroyé une enveloppe de dix-huit (18) milliards de francs CFA pour le processus DDRR, la RSS et aussi la chaîne pénale. Le dimanche 31 juillet 2016, la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) était lui aussi au chevet de la Centrafrique. Lors d’un sommet de la CEMAC qui a réuni les chefs d’Etat et de gouvernement des six (6) pays membres, ils ont notamment décidé, « d’apporter un soutien supplémentaire de quatre (4) milliards de franc CFA (4.000.000.000 F CFA), à la charge du Cameroun, du Congo , du Gabon et de la Guinée-Equatoriale », a indiqué la CEMAC dans un communiqué rendu public le dimanche 31 juillet 2016. Dix-huit (18) milliards des Etats-Unis et quatre (4.) milliards  de la CEMAC ne sont pas dix-huit mille (18.000) et quatre mille (4.000). C’est une somme importante, destinée exclusivement aux combattants des groupes armés, principalement ceux qui ont accepté le processus DDRR. Nous voulons parler ici des neuf (9) groupes armés qui ont adhéré à ce processus. Et nous espérons aussi que des groupes armés récalcitrants, tels que le FPRC de Nourredine Adam, l’UPC d’Ali Daras, le RPRC de Zoundéko s’aligneront sur le processus DDRR. L’argent est là. C’est la raison pour laquelle Centrafric Matin s’interroge ainsi : «  quel groupe armé peut-il choisir la mort alors qu’il y a l’argent qui coule » ?

Les combattants des groupes armés doivent saisir cette opportunité, cette occasion en Or, pour bénéficier de cette manne. C’est une chance pour eux. Et on dit le plus souvent que « la chance ne sourit pas deux (2) fois ». Donc, ils doivent saisir la perche, accepter la main tendue du chef de l’Etat, le professeur Faustin-Archange Touadéra pour enfin vivre heureux sur la terre de leurs aïeux. Quand l’argent coule à flot, a-t-on réellement besoin de prendre les armes pour mourir, sans pour autant en bénéficier ? Il serait ridicule d’opter pour cette voie qui conduit inexorablement à l’enfer. Presque tous les combattants des groupes armés ont affirmé qu’ils ont pris des armes pour que leurs conditions de vie changent et que leurs régions ne soient plus marginalisées. Et c’est justement dans ce contexte que le président de la République, Faustin-Archange Touadéra a fait du DDRR son cheval de bataille. Il se bat nuit et jour pour que ce processus aboutit et que les combattants des groupes armés soient à l’aise pour mener une vie heureuse, au lieu de passer la nuit dans la brousse, la forêt, à la merci des reptiles, des animaux féroces tels les lions, les éléphants, les buffles, les panthères etc. … Et le président Touadéra l’a signifié à maintes reprises dans ses discours, ses propos.

Et ce n’est pas tout. D’autres partenaires au développement de la RCA emboiteront le pas aux Etats-Unis d’Amérique et à la CEMAC. D’ailleurs, au cours de la conférence des bailleurs de fonds de la RCA, prévue pour le mois de novembre 2016 à Bruxelles, en Belgique, le gouvernement de Sarandji, sous la très haute impulsion de son Excellence, président de la République, chef de l’Etat, décrochera des fonds nécessaires pour ce volet, combien important pour le devenir de notre pays. Et ces bailleurs de fonds, convient-il de le rappeler, exigent des groupes armés l’arrêt des hostilités pour que le DDRR soit effectif, car l’argent n’aime pas le bruit des bottes.

Alors, pourquoi certains combattants continuent-ils de suivre à l’aveuglette leurs chefs qui ont déjà des poches pleines ? Ils doivent comprendre que ceux-là ne cherchent que leurs intérêts égoïstes, partisans, personnels, au détriment de l’intérêt du groupe. Nous osons croire que beaucoup de combattants ont subi cette injustice. S’ils nous écoutent aujourd’hui, nous leur demandons de cesser les hostilités, de déposer les armes, d’entrer dans le pré-DDRR, puis le DDRR pour refaire leur vie. Car ce qu’ils cherchent, c’est l’argent. Cet argent est à leur porte. Si les Etats-Unis, la CEMAC et d’autres partenaires qui investiront dans ce secteur, frappent aux portes des groupes armés, ils n’ont qu’à ouvrir grandement leur porte pour recevoir cet argent. Car rien ne sert de continuer à tuer, à massacrer, à incendier des maisons et villages, à piller, sachant dorénavant que ces actes peuvent conduire à la mort, alors que l’argent commence à couler.

Touadéra n’est rien dans cette crise où la RCA est embourbée depuis plusieurs années. Il faut le comprendre et comprendre les démarches qu’il mène pour mettre à l’aise les combattants non conventionnels. Ceux qui ont trompé les combattants sont partis. D’autres sont encore là et ne pourront rien faire pour alléger les souffrances de leurs hommes sur le terrain ou même leur donner un centime. Pourquoi les suivre, les écouter ? Les groupes armés doivent comprendre aujourd’hui que la Communauté Internationale, se mobilise pour le processus DDRR. L’éducation, la santé, les infrastructures n’existent que de nom aujourd’hui. Mais les partenaires bilatéraux et multilatéraux ont préféré investir dans le secteur du DDRR, ce qui prouve à suffisance qu’ils y accordent une importance particulière.

De grâce, les groupes armés ne doivent pas choisir la mort (l’enfer) mais plutôt l’argent (le bonheur) qui coule à flot dans le processus DDRR. « Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende », disait le Fils de l’Homme, Jésus-Christ dans les Evangiles.

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA. 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :