Skip to content

LES CHOSES SERIEUSES SE PRECISENT APRES LES 100 PREMIERS JOURS DE FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA : LE DDRR, LA REHABILITATION DES FACA, LA RELANCE DE L’ECONOMIE …

août 4, 2016

«  Qui va doucement, va sûrement », et « qui veut aller loin, ménage sa monture ». Tout le peuple centrafricain était témoin de la situation désastreuse dans laquelle les nouvelles autorités du pays ont pris fonction. La Communauté internationale a même souligné que , «  le président Faustin Archange Touadéra a de multiples défis à relever entre autres : la sécurité et la paix, à travers le programme DDRR, la restructuration de l’armée nationale, la relance de l’économie nationale … ». Pour  relever ces nombreux défis, il faut du temps et des moyens. La toute première démarche consiste à mobiliser les bailleurs de fonds, les convaincre avec des projets réels sur les difficultés liées au développement du pays. C’est ce que le président Faustin-Archange Touadéra et son gouvernement avaient fait durant les trois (3) premiers mois qui viennent de s’achever. Et les choses sérieuses se précisent davantage après les cent (100) premiers jours de Touadéra au pouvoir à savoir : la mise sur pied du programme DDRR, la réhabilitation des Forces Armées Centrafricaines (FACA), la relance de l’économie nationale …

Concernant le programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR), nous pouvons affirmer que le gouvernement a joué un rôle très crucial à travers la rencontre avec les leaders des groupes armés, et la mobilisation des fonds auprès des partenaires internationaux. Si aujourd’hui sur les onze (11) groupes armés, neuf (9) ont décidé d’adhérer au processus DDRR, c’est grâce à la volonté politique du gouvernement de dialoguer avec les groupes armés. Voilà le rôle d’un vrai rassembleur qui veut réellement unir son peuple. Le président Touadéra a fait des plaidoyers auprès des bailleurs internationaux, pour le financement du DDRR. Aujourd’hui, les Etats-Unis d’Amérique et les pays membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), ont mis la main à la poche, pour financer ce processus DDRR.

Le processus de la restructuration de l’armée nationale en cours, demeure l’œuvre de multiples efforts déployés par les autorités centrafricaines. Le président de la République et le ministre de la Défense Nationale, Joseph Yakété, ont fait des plaidoyers à New-York, aux Etats-Unis et à Bruxelles, en Belgique, pour que l’embargo qui pèse sur les armes à destination de la RCA soit, levé et que les Forces de Défense et de Sécurité soient réhabilitées. Pour le moment les choses avancent doucement, mais très sûrement. La mission Eumam vient de terminer sa tâche, en recadrant certains généraux de l’armée nationale. La nouvelle mission européenne (EUTM), vient de prendre le relais et cela pour deux (2) ans. D’après les informations à notre possession, cette nouvelle mission européenne EUTM, va former deux mille (2000) éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Nous osons croire que d’ici 2017, la phase opérationnelle des FACA deviendra une réalité avec le redéploiement dans certaines régions du pays où les tensions demeurent encore vives.

Bientôt, le gouvernement centrafricain va participer à la table ronde de Bruxelles, prévue au mois de novembre prochain. C’est aussi l’une des volontés politiques du gouvernement à sortir définitivement la RCA de la crise. Cette table ronde permettra aux bailleurs de fonds d’investir dans le pays. La jeunesse centrafricaine doit saisir cette opportunité pour sortir définitivement du chômage. L’agriculture, la chasse, la pêche, la cueillette, les activités génératrices de revenus, le petit commerce  etc., feront l’objet de la relance de l’économie nationale. Ceux qui sont impatients peuvent prendre leur mal en patience, et attendre 2021 pour connaître les réalités. De grâce, soutenons les nouvelles autorités du pays pour sortir la RCA du bourbier.

Bénistant MBALLA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :