Skip to content

TOUADERA, MECKASSOUA ET SARANDJI ONT DU PAIN SUR LA PLANCHE : DES ENNEMIS DE LA PAIX REGNENT DANS L’OMBRE ET CHERCHENT DES OCCASIONS POUR AGIR, C’EST GRAVE.

août 10, 2016

Nous avons cru que la grave crise militaro-politique, déclenchée en décembre 2012, par la nébuleuse coalition séléka, prendra fin avec la réussite des élections couplées de 2015-2016. Ce qui ne semble pas être le cas. Boganda, Bokassa, Dacko 1 et 2, Kolingba, Patassé, paix à leurs âmes, ont marqué leur temps à la tête de l’Etat centrafricain. Venaient ensuite Bozizé, Djotodia, Samba-Panza, qui ont aussi marqué leur époque à la magistrature suprême de l’Etat. Aujourd’hui, c’est le tour du président Faustin-Archange Touadera, démocratiquement élu par le peuple centrafricain, avec une majorité écrasante. Malheureusement, les ennemis du peuple et de la République qui pensent détenir le titre foncier de la RCA, règnent dans l’ombre et cherchent des occasions pour rallumer le feu de la haine, et remettre le pays dans le bain de sang. Faustin-Archange Touadera, Abdou-Karim Meckassoua et Simplice Mathieu Sarandji ont du pain sur la planche pour relever le défi sécuritaire, et ramener la paix dans le pays.

Selon des informations qui circulent dans certains arrondissements de la ville de Bangui : « Il y aura un grand soulèvement dans les jours à venir, au cas où les autorités centrafricaines ne réagiraient pas pour libérer Francis Bozize, détenu à la Section de Recherches et d’Investigation (SRI). Le président de la République Faustin-Archange Touadera, le président de l’Assemblée Nationale, Abdou-Karim Meckassoua, le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, doivent prendre leurs responsabilités, pour que Francis Bozize soit libéré le plus vite possible. Dans le cas contraire, Bangui sera à nouveau dans la violence ». Ce témoignage a été fait par un fils du pays, habitant le quartier Boy-Rabé dans le 4ème arrondissement de Bangui. Pourquoi un tel propos haineux vis-à-vis des autorités centrafricaines qui viennent à peine de prendre leur fonction dans une situation totalement chaotique ? Touadera, Meckassoua et Sarandji, étaient-ils au pouvoir quand le mandat d’arrêt a été délivré contre Bozize et ses enfants ? Qu’y a-t-il donc ? C’est impensable que les pro-Bozize et ses fils puissent chercher des occasions à remuer le couteau dans la plaie.

Selon certaines sources, Francis Bozize est arrêté pour crimes de guerre, détournement de deniers publics et nous en passons. Est-ce que ce sont les nouvelles autorités du pays qui ont poussé Francis Bozize à commettre ces crimes ? Francis Bozize était ministre de la défense à l’époque, quand « le boucher de Paoua » massacrait et incendiait des villages et maisons dans les régions du Nord et Nord-ouest. Pourquoi n’a-t-il pas engagé de poursuites judiciaires contre ce dernier ? Bozize et ses fils qui ont transformé les biens de l’Etat en leurs patrimoines familiaux, ont abandonné le peuple centrafricain dans une misère absolue qui n’est pas encore terminée. N’est-ce pas trop que de chercher encore à empirer cette misère ? Ni Touadera, ni Meckassoua, ni Sarandji ne peuvent aller à l’encontre de la justice. La loi c’est la loi, et « nul n’est au-dessus de la loi ».

Nourredine Adam, Ali Daras, Zoundeko, Alkhatime, Abakar Sabone, « 50-50 », Aroune Gaye, bref, la liste est longue, constituent le maillon d’insécurité dans l’arrière pays. Ces derniers s’opposent au processus DDRR, et font des suggestions machiavéliques aux nouvelles autorités du pays. Parfait  Onanga-Anyanga a pris la ferme décision : « Qu’il n’y aura pas de coup d’Etat ». Nous attendons de voir si la Minusca va traduire sa parole dans les faits. Aucune manifestation de nature à porter le trouble à l’ordre public ne sera tolérée. Le peuple centrafricain a trop souffert et veut respirer un nouvel air.

 

Bénistant MBALLA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :