Skip to content

LA BAVURE ET LA DERIVE DE OUMAROU, AGENT DE RENSEIGNEMENT (B 2) AU MINISTERE DES POSTES ET TELECOMMUNICATIONS…

août 22, 2016

A la fin de la cérémonie du lancement officiel du « Service de Transfert d’Argent par la Poste », en partenariat avec Western Union et des opérations de change …, organisée le vendredi 19 août 2016, l’agent de Renseignement (B 2), Oumarou, y a fait son apparition aux environs de 10 heures. Et ce, à bord d’un véhicule, juste au moment où les officiels, les invités et le personnel de ce ministère se sont retirés, pour joindre l’utile à l’agréable. Pendant ce temps, l’orchestre « iti Ma iti » de Dibaba Alagone continuait de tenir en haleine et d’animer le grand public, au rythme de son traditionnel et moderne. Oumarou sort tranquillement de son véhicule, entre dans la concession au lieu où s’est déroulée la cérémonie. Après avoir parcouru des yeux les instruments musicaux, il s’est rapproché du chef d’orchestre, Dibaba Alagone, pour lui dire d’une voix autoritaire et vive, « çà, c’est le baffle de la Présidence qui a été volé depuis fort longtemps ». Du coup, cet orchestre a cessé d’animer et il y a eu des tensions électriques entre ce « B 2 », Alagone Dibaba et autres personnes ayant vécu ce fait insolite.

Oumarou a contacté par téléphone mobile l’OCRB du centre-ville de cette situation, car sa vie et sa santé sont en danger, étant menacé par le grand public. Mais face à l’opposition farouche du grand public, ces éléments de l’OCRB n’ont pu récupérer le baffle, objet litigieux, mais seulement ils sont repartis avec Oumarou, le « B 2 ».

Selon les témoignages recueillis sur place, il est fait état de ce que, « Oumarou exerce comme agent de renseignement depuis les régimes de Bozizé, Djotodia, Samba-Panza et  Touadéra. Du temps de Djotodia, il avait trahi la position de bon nombre de personnalités politiques du pays, de fonctionnaires et agents de l’Etat, à la nébuleuse coalition Séléka ».

Et les dirigeants du pays ont intérêt à redynamiser, à restructurer de fond en comble, les divers services de renseignement, en terme de ressources humaines. Il nous faut des hommes et des femmes intègres, disciplinés, de bonne moralité et ayant la notion du « Professionnalisme dans leur métier ».

Précisons que Oumarou s’est vêtu en tenue « directeur » de couleur kaki et portait une lunette noire pour masquer son visage.

 

Le Petit YEKOA

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :