Skip to content

RETABLISSEMENT DE LA SECURITE ET REDEPLOIEMENT DE L’ADMINISTRATION, 02 BAROMETRES POUVANT ATTESTER QUE LA RCA SE PORTE BIEN

août 23, 2016

 

On se pose alors la question de savoir si en RCA, il existe réellement des points d’encrage pouvant permettre à n’importe quel régime (pouvoir) qui arrive, de mettre à son actif au bout des cent (100) premiers jours, des actions susceptibles d’être comptabilisées, comme étant des réalisations sociales ? C’est surtout sur le plan social que le président Faustin-Archange Touadéra est attendu. Et à ce propos, ce sont des initiatives visibles, mesurables qui sont visées, quand on parle des cent (100) premiers jours.

A cet effet, il est donc indispensable de recenser les conditions susceptibles de mettre en route quelques projets aux impacts visibles. C’est dans cette logique qu’il est possible d’évoquer la question du bilan des cent (100) premiers jours d’un régime. Et les baromètres sont le rétablissement de la sécurité et le redéploiement de l’administration sur toute l’étendue du territoire national.

La sécurité

La première attente du peuple centrafricain depuis plus de trois (3) ans déjà, est celle du rétablissement, du retour de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Et s’il faut parler du bilan des cent (100) premiers jours du président Touadéra, c’est avant tout au sujet de la sécurité, qui est un dossier confisqué et plombé par les gros bras de la Communauté internationale dont la France et les Nations Unies. Autrement dit, il aurait fallu que le peuple centrafricain organise un sit-in devant le siège de la Munisca à Bangui, afin qu’il soit considéré comme étant l’expression populaire de la volonté des Centrafricains, de tous les horizons et de tous les bords, de voir lever l’embargo sur les armes à destination de la RCA. Ce qui est envisageable dans l’actuel contexte politico sécuritaire du pays. Car, n’oublions pas que, c’est le « peuple qui incarne la souveraineté nationale ». Quel bilan pouvait-on  attendre du côté de la sécurité, quand les Forces Armées Centrafricaines (FACA) sont mises en quarantaine, et que tout semble être fait pour que le Nord de la RCA reste toujours ouvert aux invasions des groupes armés, même ceux venus de nos pays voisins ?

L’administration

Généralement, les Centrafricains jettent en pâture les dirigeants politiques, qu’ils rendent responsables de leurs souffrances. Mais ils oublient que l’administration, à cause des fonctionnaires et agents de l’Etat, fait partie des racines de la misère que subit la RCA. Le constat amer est que dans l’administration générale, se trouvent les mêmes têtes, les mêmes personnes, avec les mêmes mentalités et donc, les mêmes traditions : lenteur, prévarication, népotisme, corruption, mafia, fraude et la liste est très longue.

Pour obtenir des résultats qui tranchent avec le passé, il est indispensable dans ces conditions-là, de remplacer toute l’administration. Et sur cette question, personne n’ose faire des réformes salvatrices pour la nation. Or, c’est ici que pèse sur la RCA la « légendaire malédiction » des blocages des dossiers de nombreux projets, qui n’ont jamais abouti.

De grâce, peut-on demander à un compatriote qui arrive au pouvoir dans des conditions de crise, dans un pays où les mentalités sont hostiles à la bonne gouvernance, où l’on ne sait plus à qui confier une affaire de gestion, de donner des résultats en cent (100) premiers jours ? Comme si ce pays était normal et que les institutions fonctionnaient correctement.

Alors, si vous voulez notre avis, c’est plutôt au bout de cent (100) jours, multipliés par trois (3), qu’on doit commencer à être exigeant de nos actuels dirigeants. « Il vaut mieux avoir les pieds sur terre, plutôt que de chercher à sauter sur notre propre ombre », dit un sage adage.

 

Le Petit YEKOA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :