Skip to content

DEMARRAGE DES AUDIENCES DE LA COUR CRIMINELLE DE BANGUI

août 25, 2016

La Cour criminelle de Bangui a démarré ce mardi au Tribunal de grande instance ses travaux, avec l’inscription aux audiences de 56 affaires portant sur des assassinats, viols, sorcelleries, détournements de deniers publics commis dans la capitale centrafricaine et ses environs.

Organisée tous les ans pour une durée d’un mois, la session criminelle de cette année a connu un retard à cause du refus de certains avocats commis d’office de plaider pour des prévenus, au motif qu’ils n’avaient pas perçu les honoraires de la dernière session que l’Etat leur devait.

Selon Flavien Mbata, ministre de la Justice, ces procès qui ont démarré ce jour ne visent ni les anti balakas ni les ex sélékas mais ils s’adressent à tous les Centrafricains ayant commis des actes répréhensibles aux yeux de la loi.

Il a fait cette déclaration pour écarter toute idée de chasse aux sorcières même si beaucoup des prévenus sont membres de ces groupes armés.

APA

 

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :