Skip to content

MARIE-ANNICK SERVICE FAIT LE POINT SUR L’OFCA, ET ANNONCE LA MISE EN PLACE D’UN COMITE NEUTRE POUR LA TENUE DE SON PROCHAIN CONGRES

août 25, 2016

C’est au cours d’un point de presse, animé par Marie-Annick Service, présidente nationale de l’Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA), au siège de cette organisation, sis sur l’avenue de l’indépendance à Bangui, le mardi 23 août 2016, de 10 heures 13 minutes à 12 heures 55 minutes, qu’elle a annoncé la mise en place d’un comité neutre pour la tenue du prochain congrès de l’OFCA. Et ce, en présence de quelques membres du bureau.

A cette occasion, Marie-Annick Service est revenue sur les tractations dont a fait l’objet l’OFCA, durant la période transitionnelle de Catherine Samba-Panza. Elle a aussi annoncé à la presse, la mise en place d’un Comité Neutre (CN), composé des membres des équipes A et B, avec de différentes commissions techniques, chargé de préparer et d’organiser le Congrès Electif (CE) de l’OFCA, ce mois de septembre 2016.

Répondant à quelques préoccupations des journalistes, Marie-Annick Service a signifié, « je n’ai pas peur d’aller à l’élection pour affronter démocratiquement les autres concurrentes, au poste de la présidence nationale de l’OFCA, lors de ce Congrès. Car j’ai le soutien de la majorité des femmes affiliées à l’OFCA ».

Voici publiée dans son intégralité, la déclaration des femmes de l’OFCA, lue par Marie-Annick Service et sanctionnant ledit point de presse.

Le Petit YEKOA

 

 

Depuis plus d’une année et demie,  l’Organisation des  Femmes Centrafricaines (OFCA) fait l’objet de tractations, nuisant à l’image de la femme centrafricaine, et de ce fait freine l’évolution des activités des organisations féminines, et l’implication effective des femmes sur certaines questions importantes au relèvement du pays.

En effet, à trois reprises l’organisation du Congrès par le bureau   de l’OFCA a   été remise en cause.

Les femmes sont fatiguées de cette situation.

Beaucoup d’interprétations autour du sujet, fragilise la position de la femme au plan nationale.

Ainsi, suite aux réunions des 04 et 11 Août, tenues au siège de l’Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA), sur la question de la tenue du Congrès, et dans l’optique de  réunir toutes les femmes ; suivant la décision du conseil des Ministres en date du 02 Juin 2016, les    membres    de l’OFCA ont décidées de prendre leur responsabilité en faisant appel à l’arbitrage de personnalités féminines neutres pour connaître de la question de l’organisation et de la tenue du Congrès, organe suprême de l’OFCA.

C’est ainsi que les Membres du Bureau National, les membres du Comité de Bangui, les Présidentes des Branches, Sous /Branches, Associations affiliées régulièrement à l’OFCA, certaines responsables des provinces présentes à Bangui, notamment, celles de la Mambéré Kadéï, du Bomou, de la Ouaka, ont unanimement résolu de la mise en place d’un Comité en Charge de Préparer le Congrès de i’OFCA (CCPCOFCA), composé de Personnalité Féminines neutres, afin de mettre fin à tout esprit de suspicion.

La mission du Comité en Charge de Préparer le Congrès de l’OFCA (CCPC-OFCA) est de connaître de toutes les questions relatives à la préparation et à la tenue du Congrès   dans   un  délai   raisonnable,   permettant  l’avancement  des   activités   des organisations des femmes pour leur implication dans le relèvement du pays.

 

Fait à Bangui le

 

La Présidente Nationale de l’OFCA,

 

 

 

Marie-Annick SERVICE

 

 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :