Skip to content

DISCOURS DU MINISTRE DE L’ECONOMIE DU PLAN ET DE LA COOPERATION A L’OCCASION DU LANCEMENT OFFICIEL DES ODD 

août 26, 2016

 

Le lundi 22 août 2016, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, a présidé la cérémonie de lancement Officiel des Objectifs de Développement Durable (ODD), dans la salle de conférence de la CEMAC. Deux (02) discours avaient ponctué cette cérémonie, prononcés respectivement par le Représentant Résident du PNUD à Bangui, Fabrizio Hochschild et le ministre de l’Economie du Plan, Félix Moloua. Voici l’intégralité du discours du ministre en cette circonstance.

 

« Je me sens honoré de présider ce jour, la présente cérémonie de lancement officiel dans notre pays, du processus de mise en œuvre de l’agenda 2030, relatif aux Objectifs de Développement Durable, communément appelés ODD. Ce lancement devrait offrir à la Centrafrique, l’occasion non seulement de rechercher des meilleurs moyens pour la mise en œuvre des ODD, mais aussi de les internationaliser et de se les approprier dans la conduite des stratégies de développement national.

Il va sans dire que la République Centrafricaine, à l’instar d’autres pays membres des Nations-Unies est partie prenante à l’adoption, le 27 septembre 2015, des ODD dont l’horizon a été fixé à 2030. Les ODD constituent une 2ème phase de la résolution tangible de la Communauté Internationale après les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), arrivés à échéance fin 2015. Aussi bien pour les OMD que les ODD, il s’agit d’un chantier important, visant à favoriser l’accès de tous à des conditions de vie décentes et respectueuses des droits humains. Cela étant, on retrouve dans les dix-sept (17) Objectifs de Développement Durable, des actions visant entre autres, des problèmes cruciaux du monde actuel à combattre la faim, la pauvreté, à améliorer l’éducation, la santé, à lutter contre les discriminations et les violences dont sont victimes le plus souvent, les femmes et sans en épuiser la liste, à préserver l’environnement.

Je saisis cette occasion pour rappeler que le gouvernement attache du prix à la réussite de ce chantier dont les résultats devraient donner à terme, des réponses durables aux énormes préoccupations de la population centrafricaine dont une large tranche vit en dessous de seuil de la pauvreté. En effet, la survivance de la crise 2012 a entraîné une importante dégradation des conditions de vie des populations dans tous les secteurs.

Ainsi les services essentiels de base ont été tout dégradés à tel enseigne que l’on peut affirmer sans risque de se tromper, à plus de 80% la proportion de la population vivant en dessous du seuil de la pauvreté …

Face à ce tableau sombre, le gouvernement s’est engagé de rechercher la paix, la réconciliation et la participation de toutes les parties prenantes, à reconstruire l’économie et la cohésion sociale. L’élaboration de document national de relèvement et des stratégies, fait en RCA, en est l’instrument. Car il y a les enjeux et les défis multiples auxquels on doit faire face pour un retour à la paix, à la croissance et à l’investissement. Mesdames et messieurs, distingués invités, parmi les priorités du gouvernement aujourd’hui sont inscrits les conditions de la paix, la sécurité sur toute l’étendue du territoire, le retour et la réintégration des personnes déplacées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, la réconciliation nationale, la mobilisation des ressources pour les finances, le relèvement économique et social, notamment dans le secteur de la santé, de l’éducation, de la protection des droits des femmes, de la modernisation de l’agriculture et de l’élevage, la promotion du secteur privé ainsi que l’emploi etc. On peut reconnaître à ce jour qu’il y a une nette amélioration  de la situation humanitaire et sécuritaire mais de nombreux défis restent à relever. Les principaux portent sur le rétablissement de la sécurité sur toute l’étendue du territoire et la restauration d’une paix durable. Ce seront là de bonnes bases pour réaliser dans les conditions requises, les Objectifs de Développement Durable.

Je compte sur l’engagement de tous et de toutes pour la mise en œuvre de ces nouveaux objectifs à l’échéance fixée. La contribution effective de toutes institutions étatiques et non étatiques, nationales et internationales, des partenariats appropriés, reste indispensable pour approprier les résultats probants et meilleurs qu’on n’a malheureusement pas pu faire avec les OMD. C’est dans l’esprit participatif que nous nous retrouvons ici en cette circonstance solennelle pour bien comprendre les ODD et nous en approprier comme une des bases de la reconstruction du pays.

Je réitère ma confiance en la capacité de chaque acteur que vous êtes, pour amorcer le processus et mener à bien la survie de cet important chantier par vos institutions et structures respectives. Je vous engage aussi à la détermination, à la rigueur de rendre ainsi les ODD en République Centrafricaine.

Je voudrais enfin saisir cette occasion pour remercier, au nom du président de la République, chef de l’Etat, professeur Faustin-Archange Touadéra, le gouvernement que dirige professeur Simplice Sarandji, Premier ministre, chef du gouvernement et celui du peuple centrafricain, les partenaires et tout particulièrement le PNUD dans leurs appuis multiformes à ce processus.

Sur ce, je lance officiellement la mise en œuvre du suivi des Objectifs de Développement Durable en République Centrafricaine. Vive la coopération internationale. Je vous remercie ».

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

 

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :