Skip to content

TOUADERA, LE RASSEMBLEUR, L’HOMME DU DIALOGUE, PARVIENDRA-T-IL A RAMENER LA PAIX ET LA SECURITE EN RCA ?

août 31, 2016

 

Une paix précaire règne aujourd’hui sur l’ensemble du territoire national. C’est pour dire que la situation sécuritaire s’améliore peu à peu par rapport à celle que les centrafricains ont vécu il y a quelques mois passés. Même la Communauté internationale l’a reconnue.

Mais beaucoup de Centrafricains se demandent aujourd’hui si réellement le président de la République, chef de l’Etat, professeur Faustin-Archange Touadéra instaurera la paix et la sécurité en RCA. Mais nous posons la question suivante : « qui a cru un jour que les détonations d’armes de tout calibre allaient connaître un répit » ? C’est ce que nous voyons aujourd’hui. Touadéra n’a pas de bâton magique comme celui de Moïse pour retourner la situation en un laps de temps. Nous devons être optimistes et non pessimistes. Beaucoup de pays qui nous entourent, ont connu de pareille situation ou encore pire que la nôtre. A l’heure actuelle, la paix et la sécurité sont revenues dans leurs pays grâce aux dialogues, aux pourparlers, aux ententes … Faustin Archange Touadéra a été élu sur la base de son projet de société. Partout sur ces affiches, on pouvait lire, « le rassembleur ». Un rassembleur n’est pas un diviseur. Il veut rassembler le peuple centrafricain que les uns et les autres ont divisé. Ensuite, il prône toujours le dialogue et non la force au bout des canons. C’est la raison pour laquelle, après son investiture, il a reçu les principaux leaders des groupes armés au Palais de la Renaissance, avec qui il a discuté sur le DDRR. Sa porte reste grandement ouverte à tous ceux qui recherchent la paix et la sécurité. Certains groupes l’ont entendu et ont mis sur pied leur coordination qui fonctionne bien aujourd’hui. C’est peut être les moyens financiers qui retardent un peu ce processus DDRR. Mais les partenaires au développement de la RCA se mobilisent pour financer ce programme.

Il sera effectif dans les jours à venir et tous ceux qui s’y sont adhérés, ne seront pas lésés du tout. Ils auront gain de  cause et déposeront leurs armes pour faire la paix. Car, on ne resoud pas un différend par les armes. Touadéra a bien choisi la voie, celle du dialogue. Et en même temps, il est le rassembleur de tous les centrafricains du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Qu’est-ce qui l’empêchera de ramener la paix et la sécurité en Centrafrique ? Le seul obstacle qui se pose aujourd’hui est la réticence de certains groupes armés tels que le FPRC, le RPRC, la CPJP. Mais nous osons croire qu’ils reviendront à de bons sentiments et s’aligneront derrière le processus DDRR grâce au dialogue prôné par le chef de l’Etat. Donc, rien ne sert de recourir encore aux armes pour régler nos différends. A travers les pourparlers, Touadéra parviendra à réinstaurer la paix et la sécurité, activement recherchées par les Centrafricains.

Mais nous ne devons pas oublier que la paix, et la sécurité ne sont pas seulement l’affaire des groupes armés, du gouvernement que dirige Simplice Sarandji, Premier ministre, chef du gouvernement, sous la très haute impulsion du chef de l’Etat, professeur Faustin Archange Touadéra. C’est l’affaire de tous les centrafricains d’où ils se trouvent. Les groupes armés qui se sont adhérés au programme DDRR, sont aujourd’hui entrain de faire leur part. Touadéra fait aussi sa part. Et le reste revient de droit à chaque fils ou fille de ce pays. Et le coordonnateur général des groupes armés signataires de l’accord du DDRR/RSS, Nordine Mahalba l’a bien signifié lors de la mise en place de leur plateforme. C’est un message qui doit interpeller la conscience de tout un chacun de nous.

Donc nous devons nous mobiliser autour du président de la République, pour qu’ensemble, nous recherchions des voies et moyens pour sortir notre pays de cette zone de turbulence, d’ombre. La balle est dans le camp, non seulement du président Touadéra et des groupes armés, mais aussi du peuple centrafricain tout entier. La responsabilité est partagée. Car un seul individu ne peut tout faire. Touadéra a tendu la main à tout le monde, exactement comme le Fils de l’Homme qui était venu racheter le peuple du monde. Cette main tendue sera bénie par Dieu et tout reviendra dans l’ordre. D’ailleurs les Centrafricains de bonne foi se jettent aujourd’hui à l’eau pour que le processus DDRR aboutisse à de bons résultats. Car c’est de là que reviendront la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire.

Ce processus DDRR est en marche. Donc il n’y a aucun souci à se faire. La crise centrafricaine est tellement complexe et il faut de grandes  diplomaties pour la résoudre. Touadéra est un rassembleur et il prône toujours le dialogue. Donc sans les armes, il parviendra à ramener la paix et la sécurité en Centrafrique. Que personne ne nous trompe et nous manipule. Mobilisons nous pour le processus DDRR/RSS car Touadéra est capable de le réussir pour que le peuple centrafricain vive en paix sur la terre de ses aïeux.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :