Skip to content

LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE, DEPOURVUE DE BON SENS ET DE RAISON,  VIT LE CAUCHEMAR AU QUOTIDIEN : PAUVRETE, MISERE, SOUFFRANCE, CHÔMAGE …

septembre 2, 2016

 

« Faute de connaissance, mon peuple périt », déclare la bible. C’est le cas de la jeunesse centrafricaine, dépourvue de bon sens et de raison et qui continue de vivre au quotidien le cauchemar : pauvreté, misère, souffrance, chômage, et que savons-nous encore ? La jeunesse centrafricaine est paresseuse, fainéante, mendiante à longueur de journée. Elle aime la facilité comme solution aux différents problèmes sociaux auxquels elle se trouve confrontée. Les jeunes centrafricains constituent un frein à leur propre destin et au développement de leur pays. Ces jeunes, au lieu de chercher des occasions d’être utiles dans la société, attendent souvent des moments opportuns pour s’enrichir illicitement avec l’argent de sang qui ne leur profite jamais.

C’est ce que nous avons vécu et continue même de vivre à travers la grave crise militaro-politique que nous traversons. La jeunesse de la Séléka, avec la complicité des mercenaires tchadiens, soudanais, nigériens braquait, tuait, pillait les biens de l’Etat et des particuliers, les ONG nationales et internationales, incendiait des villages et maisons dans l’arrière pays. Où sont passés les biens pillés et braqués par cette jeunesse de la Séléka ? N’est-ce pas au Soudan, au Tchad voire au Nigeria ? Aujourd’hui, les jeunes combattants de la Séléka se retrouvent les mains bredouilles, devant la misère, la pauvreté, la souffrance, le chômage, cependant les étrangers bénéficient de tous nos biens pillés et vivent la lune de miel. A qui la faute ?

C’est le même son de cloche avec les jeunes Anti-Balaka qui, au départ se disaient des libérateurs, mais au fil de temps se sont transformés en un véritable goulot d’étranglement du pays : vol à mains armées, destruction des édifices publics et privés, pillage, racket des populations civiles. Certains jeunes ont pris les armes au moment de cette crise juste, pour tuer, braquer, piller sans âme, ni conscience afin de devenir riches. Les jeunes ont détruit, saccagé les stations services ‘’Total’’ et ‘’Tradex’’ ; les ONG nationales à l’exemple de l’Association Centrafricaine pour le Bien-être Familial (ACABEF), de la radio AMA, et internationales comme la Croix-Rouge, les MSF qui pourtant embauchent cette même jeunesse pour réduire le taux de chômage. Voilà que les jeunes se trouvent en ce moment confronter à toutes sortes de difficultés du jour au jour. Et nous osons croire que de telles situations peuvent éveiller la conscience de la jeunesse.

Malheureusement, ce n’est pas le cas. Les jeunes sont tout au long des avenues et ne font absolument rien. Jeunes filles et garçons, c’est la question de sexe qui les préoccupe. Des sangsues qui dépendent totalement de leurs parents, veulent coûte que coûte former un couple dont la charge revient toujours à ces derniers qui parfois n’ont pas des moyens pour les prendre en charge. De 25 à 30 ans, les jeunes centrafricains sont toujours sous la tutelle de leurs parents qui leur offrent tout : nourriture, habillement, voire l’argent de poche. C’est une honte pour un pays comme la RCA avec un espace vert où toutes cultures sont praticables.

Au lieu de rester dans les quartiers et se regrouper sous les manguiers pour critiquer les autres, jouer au « Kissoro », au dam, les jeunes doivent réfléchir sur leur avenir. Chaque jeune doit s’interroger de la sorte : en quoi je peux être utile à mon pays ? Les jeunes doivent créer, inventer, innover dans le petit commerce, la maçonnerie, la menuiserie, l’élevage, la pisciculture, l’agriculture. La RCA est un pays béni de Dieu qui l’a doté de toutes les richesses. Il suffit de mettre seulement la main à la pâte pour que la RCA occupe le 1er rang en Afrique centrale en termes de développement.

Bénistant MBALLA

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :