Skip to content

REPERE D’HISTOIRE POLITIQUE EN RCA : IL Y A DE CELA 35 ANS, LE GENERAL D’ARMEE ANDRE KOLINGBA PRENAIT LE POUVOIR

septembre 2, 2016

 

 

L’histoire de la RCA est ponctuée par une série d’évènements politiques dont celui du 1er septembre 1981. C’est la date à laquelle feu président David Dacko a été obligé par l’Armée nationale suite à des tensions politico-sociales persistantes qui prévalaient aux pays, de quitter le pouvoir. Comme tout autre régime, celui du feu Général Kolingba a connu des hauts et des bas dont certaines valeurs devraient être pérennisées pour le développement de notre cher et beau pays la RCA, minée pendant trois (3) décennies par des crises militaro-politiques récurrentes. 1er septembre 1981-1er septembre 2016, il y a de cela 35 ans que le feu général d’armée André Kolingba, paix à son âme, prenait le pouvoir.

Des valeurs à pérenniser

Ce sont entre autres, le gros et petit élevages ; l’énergie ; les finances publiques ; l’autorité de l’Etat … pour ne citer ces quelques exemples.

Le gros et petit élevages

Le pays avait atteint plus d’un million cinq cent mille (1.500.000) têtes de bovins, neuf cent soixante mille (960.000) têtes de caprins, quatre-vingt mille (80.000) têtes d’ovins de race peuhle, trois cent mille (300.000)  têtes de porcins et deux millions (2.000.000) de volailles provenant de l’élevage traditionnelle. Et ce, à travers la politique agropastorale du gouvernement, la RCA avait retrouvé l’autosuffisance alimentaire. Le peuple mangeait à sa faim, l’élevage faisait la fierté nationale grâce au savoir faire de l’Association Nationale des Eleveurs Centrafricains (ANEC), devenue Fédération Nationale des Eleveurs Centrafricains (FNEC).

– L’énergie

Le secteur énergétique a été renforcé en vue de fournir de l’électricité à tout temps, et certaines villes étaient électrifiées. Autant de bases du développement économique, car les sociétés, les maisons de commerces et l’administration en général fonctionnaient bien pour permettre à l’Etat de recouvrer certains impôts et taxes.

-Les finances publiques

Elles ont été assainies par des réformes faites dans presque tous les départements notamment, l’éducation, la santé, le commerce… Les infrastructures routières, les pistes rurales ont été construites ou réhabilitées pour désenclaver les villes de l’intérieur, grâce à la coopération agissante entre la RCA et les pays amis.

-L’autorité de l’Etat

Elle était de mise et affirmée par la présence effective de l’administration qui fonctionnait normalement sur l’ensemble du pays. En un mot, il faut dire qu’avec le feu président Kolinbga, le pays avait retrouvé la bonne voie, malgré que sur le plan social, beaucoup reste encore à faire en vue d’améliorer les conditions de vie des populations. Mais le peuple vivait en sécurité et en paix.

Le Petit YEKOA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :