Skip to content

QUAND CHOMER, C’EST MOISIR EN RCA

septembre 6, 2016

Prenons le profil du Centrafricain lambda, âgé d’une trentaine d’années. Il fait partie de ces « anonymes » masses humaines qui s’empêtrent désespérément dans les tracas d’un quotidien infernal. Bien qu’étant titulaire d’un diplôme universitaire (DEA, Doctorat), il se retrouve sans emploi. RCA, pays d’atroces injustices, chômer, c’est moisir, c’est péricliter lentement, ce n’est pas être reconnu à sa juste valeur, dans le respect et la dignité. C’est aussi être misérablement confronté à une avilissante impossibilité de consommer et à l’incapacité d’accéder au fameux « pouvoir d’achat ».

S’ajoutent à ces déboires économiques, endossés, souvent stoïquement, par le chômeur = l’abattement moral, la hantise de pensées suicidaires, une handicapante névrose d’échec, d’insomnie, bref, des malaises insoupçonnés qui envahissent brutalement l’univers d’exclu du sans emploi.

Comment peut-on feindre la quiétude ou simuler l’insouciance lorsqu’on baigne dans un océan d’incertitudes ?

Comment sourire ou jouer la comédie quand on manque du minimum vital  ? La crainte des lendemains ténébreux devient rapidement une obsession permanente. Aussi, Touadéra, le Président de la République, pensez à tous ces chômeurs qui n’ont même pas le minimum vital, et mobilisez vos conseillers pour nous créer des usines, des sociétés afin de mettre  tous ces  chômeurs au travail.

 

Jonas DEMBA

 

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :