Skip to content

LA SOCIETE « ROYAL TELECOM » SPECIALISEE DANS LA VENTE DES TELEPHONES PORTABLES ET AUTRES ACCESSOIRES, TRES ENCLINE DANS LES PRATIQUES FRAUDULEUSES   

septembre 15, 2016

 

La Société « Royal Télécom » de Nationalité Camerounaise, spécialisée dans la vente des téléphones mobiles et autres accessoires, à Bangui en RCA, est très encline dans des pratiques frauduleuses et mafieuses envers sa clientèle. Et suivez bien nos croisés sur cet aspect précis de choses.

Au fait, d’après un client qui a requis l’anonymat et que nous avons rencontré dans la rue témoigne: « j’avais payé un pack de téléphone mobile de marque « Nokia », double Sims, dans cette société, le samedi 27 août 2016. Et ce, avec facture à l’appui, précisant un délai de garantie de sept (7) jours, et son montant s’élève à sept mille (7 000) francs CFA. Dès mon arrivée à la maison, j’avais ouvert le pack pour introduire mes deux (2) Sims dans ledit téléphone portable. A sa vue, mon épouse de me faire la remarque suivante : « C’est un téléphone portable qui ne va pas durer assez longtemps. Car, une de mes amies avait payé la même marque, mais après quelques jours seulement d’utilisation, il s’est éteint pour de bon ». Et moi de la répliquer en ces termes : « J’ai payé ce téléphone portable à la société Royal Télécom, avec facture à l’appui ». Mais une fois que j’ai ouvert son couvercle pour y mettre les deux (2) Sims, grande est ma surprise de constater que la batterie toute neuve, a pour marque « Techno ». Donc une marque différente de celle du téléphone portable. Est-ce le cas avec les autres sociétés de la téléphonie mobile (Telecel, Orange, Moov et Azur) de la place ? C’est en ce moment précis, que je me souviens de la remarque que mon épouse m’avait faite, et que j’avais prise à la légère.

Le vendredi 09 septembre, j’ai lancé le service « Rappelle-moi » à un oncle maternel, au niveau de l’ex-marché de Combattant, aux environs de 08 heures, et c’était bien passé. Mais une fois dans le bus pour le Centre-ville, quand j’ai voulu appeler un frère, rien ne fonctionne. Le téléphone portable s’est définitivement éteint. Pourtant dans la même matinée de ce vendredi, je l’avais mis en charge, et la batterie était belle bien pleine. Mais que s’est-il réellement passé ? Telle est toute ma préoccupation. Au niveau de notre Rédaction, j’ai expliqué tout à mon confrère Vincent, qui m’avait conseillé de remettre ledit téléphone portable en charge. Chose qui a été immédiatement faite. Mais au bout de quelques minutes passées, j’ai essayé de le rallumer en vain. C’est une peine perdue pour moi, car il s’est éteint pour l’éternité. La preuve en est que Vincent a enlevé la batterie de mon téléphone, l’a mise dans le sien et ça fonctionne, car la batterie était belle et bien pleine. Mais le vice-versa était impossible. Alors, lui de me dire, « le problème se trouve sur le téléphone et non sur la batterie ». Et je n’y croyais pas car étant très surpris. Car, c’est un téléphone bien neuf. Que faire alors, puisque je n’avais pas emmené par devers moi, la facture me permettant de me rendre chez ladite société pour faire de réclamations, afin de faire valoir mon droit de client ?

Il m’est venu à l’idée de me rapprocher d’une connaissance de longues dates, un réparateur des téléphones portables et autres, monsieur Kazangba, bien connu du public, qui est installé au premier étage du marché central, pour lui expliquer ce qui m’est arrivé concernant le téléphone en question. Après l’avoir consulté, il l’a testé sur place en ma présence et m’avait déclaré ceci : « C’est un vieux moteur qui est posé dans le téléphone et qui ne peut plus fonctionner ». Incroyable mais pourtant vrai. Et d’aucuns de m’interroger en ces termes : « Où as-tu payé une telle carcasse de téléphone ? ». Ma réponse, « à la société Royal Télécom ». Leurs répliques sont les suivantes : « Tu as commis une grosse erreur. Car ces Camerounais sont des faux et tu n’es pas le seul à être victime de leurs pratiques d’escroquerie. Bon nombre de gens, bien avant toi, se sont aussi plaints de la qualité de leurs prestations de services. Donc ce n’est pas la première fois ».

Par rapport au week-end prolongé, c’est ce mardi 13 septembre 2016, que je me suis rendu chez « Royal Télécom ». J’ai brandi la facture à l’un des patrons, qui m’a automatiquement orienté vers une agente commerciale, où je lui ai remis la facture, tout en l’expliquant les circonstances dans lesquelles le téléphone s’était éteint définitivement. Et elle de me rétorquer : « Le délai de garantie est déjà expiré et que tu l’as déjà utiliser. Donc on ne peut rien faire  pour toi ». Est-ce vraiment possible ? Je précise que j’ai fait usage de ce téléphone que pendant treize (13) jours».

Fort de tout ce qui précède, nous interpellons les ministères de la Sécurité Publique et du Commerce de prendre en main leurs responsabilités, tout en diligentant des enquêtes préliminaires sur la « moralité » de certaines sociétés et entreprises commerciales étrangères qui s’implantent chez nous en RCA. Et ce, avant de leur délivrer des agréments. Car, bon nombre d’entre-elles ont la « moralité douteuse », et exploitent frauduleusement les Centrafricains. C’est l’exemple patent de la société « Royal Télécom » qui fait illicitement du beurre sur le dos du grand public banguisssois.

Le Petit YEKOA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :