Skip to content

LA RCA NE SERA JAMAIS EN PAIX A CAUSE DE LA MINUSCA ET SA POLITIQUE DE L’AUTRUCHE

septembre 20, 2016

Les incidents graves qui viennent de se dérouler dans la région de la Nana-Gribizi dépassent tout entendement humain. Selon des sources dignes et concordantes en notre possession, le bureau de la Minusca basé à Kaga-Bandoro était au courant de la mobilisation des Anti-Balaka qui voulaient attaquer la position des ex-combattants Séléka. Comment le contingent pakistanais de la Minusca pouvait-il croiser les bras et voir le pire arriver ? D’après les témoignages de certaines populations de la Nana-Gribizi, ce contingent a pris ses jambes au cou devant la rage destructrice des ex-Séléka qui tuaient, pillaient, incendiaient des villages et maisons. Certains fils de la Nana-Gribizi étaient allés loin pour dire que c’est la Minusca qui était à l’origine de ces graves incidents survenus dans leur localité. N’ont-ils pas raison de tenir ces genres de propos ? Il ne fait aucun doute. Car, comment la base de la Minusca de Kaga-Bandoro était-elle au courant de cette mobilisation des milices Anti-Balaka ? Et pourquoi n’avait-elle pas pris des dispositions nécessaires pour stopper ces actes criminels, inhumains et barbares ? Autant d’interrogations qui nous laissent perplexe.

A l’allure où vont actuellement les choses, la RCA risque de retomber dans le chaos, à cause de la Minusca et sa politique de l’autruche. Cette même Minusca vient de célébrer ses deux (2) années d’activités en RCA qu’elle qualifie de positives. Que diront Parfait Onanga-Anyanga et Vladmir Monteiro de ces derniers évènements survenus à Kaga-Bandoro ? C’est ça le bilan positif ? Quelle mouche continue de piquer Onanga-Anyanga et Vladmir Monteiro de faire des déclarations sur les ondes, soi-disant que la Minusca est en RCA pour protéger les populations civiles ? Nous considérons désormais tous les propos tenus par les responsables de la Minusca comme une injure ou moquerie envers le peuple centrafricain. Est-ce réellement pour la paix que les Nations Unies à travers la Minusca sont là en RCA ? Car comment comprendre que des têtes continuent de tomber sous la barbe de douze mille (12.000) Casques Bleus qui sont censés pourtant venir protéger les populations civiles ? Qui sont ces populations civiles que les Casques Bleus de la mission onusienne comptent sécuriser en RCA ? C’est horrible ce que les Nations Unies continuent de poser comme acte en RCA.

Parfait Onanga-Anyanga doit comprendre que tout ce que nous faisons, finira tôt ou tard par être payé ici bas. Où sont Tumenta et Mokoko qui faisaient la pluie et le beau temps quand ils étaient encore en RCA ? L’argent de sang, l’or de sang, les ivoires de sang, le bois de sang, ne vont jamais profiter à tous les responsables des Nations Unies qui sacrifient les populations civiles centrafricaines à la merci des seigneurs de guerre pour prolonger le mandat de la Minusca et s’enrichir illicitement. Que diront les partenaires internationaux qui ont mis la main à la poche pour financer le programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion, et Rapatriement (DDRR) dont les chantiers sont en exécution ? Quel genre de message la Minusca livre-t-il aux groupes armés sur le terrain pour consolider le vivre ensemble, la réconciliation et l’unité nationales ? Les actes qui viennent de se produire dans la Nana-Gribizi compromettent dangereusement la bonne réussite du programme DDRR. Ce n’est pas Parfait Onanga-Anyanga qui nous démentira.

Ces ex-Séléka et Anti-Balaka sont-ils des véritables Centrafricains ? Pourquoi se laissent-ils manipuler ? Et qui ont-ils fait mal ? Il est vrai que l’ignorance est pire que la mort. Une minorité des ex-combattants Séléka et Anti-Balaka continuent de prendre leurs propres frères et sœurs en otage. Comment expliquer une telle attitude ? Il n’y aura développement que lorsqu’il y a la sécurité et la paix. C’est pourquoi, nous continuons de lancer un appel fort à ces groupes armés qui maintiennent leur position de suivre l’exemple de leurs compagnons d’armes qui ont choisi la voie de la paix en s’alignant derrière le programme DDRR. « On ne construit jamais un pays avec les armes », dit un sage adage populaire.

Bénistant MBALLA

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :