Skip to content

QUE VEULENT ET QUE CHERCHENT LES MERCENAIRES TCHADIENS, SOUDANAIS ET PEULHS … DE LA SELEKA EN RCA ET A SON PEUPLE ?  

septembre 20, 2016

 

Ces derniers temps, les ennemis de la paix en RCA, les criminels et les va-t-en-guerre refont surface, en commettant des actes barbares et autres exactions de tout genre sur nos innocents et paisibles concitoyens dans l’arrière-pays. Actuellement, les préfectures de l’Ouham, de la Nana-Gribizi, de la Kémo, de la Ouaka et nous en passons, sont les cibles de prédilection de ces criminels patentés, ces damnés de la terre sans foi ni, loi, et connus tous. Ne nous voilons pas la face, il s’agit bel et bien des mercenaires tchadiens, soudanais, peuhls … de la nébuleuse ex-coalition Séléka qui prennent en otage tout un peuple, sur son propre territoire, en lui rendant la vie très difficile. Et ce, depuis plus de trois (3) ans. Et le sort de nos concitoyens dans l’arrière-pays est plus catastrophique, car ne sachant pas à quel saint se vouer pour être protégés. Surtout que les Forces Armées Centrafricaines (FACA) ne sont pas opérationnelles, depuis le 24 mars 2013 jusqu’à ce jour. Il n’y a que les forces internationales (Minusca et Sangaris) qui sont légalement mandatées pour protéger les populations civiles et sécuriser le pays.

Malheureusement, tel ne semble pas être le cas avec les forces internationales qui observent sans pour autant réagir, les populations civiles qui sont massacrées par ces mercenaires précités de la nébuleuse ex-coalition Séléka. Incroyable mais pourtant vrai. Dans ce cas de piètre figure, que disent la France, les Etats-Unis d’Amérique, la hiérarchie de la Minusca et les Nations Unies ? Le cas récent des malheureux évènements survenus à Kaga-Bandaro , le week-end dernier, doit interpeller la conscience de l’ensemble de la Communauté internationale, à prendre effectivement en main ses responsabilités, en matière de protection du peuple centrafricain, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Et ce, en exécutant concrètement les différentes résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU, relatives au mandat des Casques Bleus de la Minusca.

A l’opposé, il serait judicieux, vu la situation sécuritaire délétère du pays, de procéder avant tout, au Rapatriement de ces criminels et mercenaires tchadiens, soudanais et autres de la nébuleuse coalition Séléka, dans leur pays respectif. Et après, ça sera le tour des combattants nationaux des groupes armés, à travers le programme Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR). Sinon, Minusca, pliez vos bagages et rentrez chez vous. Car, votre présence n’est utile pour le peuple de la RCA.

 

Le Petit YEKOA

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :