Skip to content

ABSENCE DE POLITIQUE CULTURELLE DIGNE DE CE NOM : QUE FAIT MADAME LA MINISTRE PANA ?

septembre 21, 2016

Force est de constater que depuis la nomination début avril 2016, à la tête du ministère de la culture, de Madame Gisèle PANA, la sphère de la culture n’est pas très dynamique en RCA, cela va sans dire.

Qu’en est-il du Musée Barthémy BOGANDA ? A part ce musée, l’horizon culturel en RCA relève de l’indigence, et c’est un euphémisme. Aucune galerie d’art dans les rues de la capitale banguissoise. Hormis l’Espace Linga Térè, aucun espace culturel digne de ce nom en RCA. Et ce n’est pas le centre culturel, maladroitement dénommé Catherine SAMBA qui relèvera le niveau.

Il faudrait plus d’ambitions pour relever le secteur culturel centrafricain. Aucun mécénat n’est à l’ordre du jour pour soutenir les photographes, les cinéastes, les peintres, les sculpteurs, les bédéistes, l’art vivant, le spectacle de rue, l’art populaire sous toutes ses formes : littérature, danse, musique.

Hormis des manifestations ponctuelles, on perçoit bien que le secteur est orphelin. D’où la question cruciale : que fait la MINISTRE PANA dans son bureau ?

Nous voulons des musées d’art traditionnel, d’art contemporain. Nous voulons des salles de cinéma, des théâtres, des centres d’art alternatif, une politique culturelle ambitieuse, étant donné que la RCA est une terre hospitalière, elle doit devenir aussi le foyer créatif de la sous-région à l’image de l’Académie de Rome, où sont financés les artistes dans tous les domaines. La RCA doit accueillir tous les artistes africains et les soutenir pour qu’ils représentent fièrement le continent comme à Paris Photo ou à FIAC de Paris, où les photographes maliens et sénégalais sont souvent à l’honneur, mais on n’y admire pas d’artistes centrafricains. Pourquoi madame la Ministre ? Le ministère centrafricain de la culture doit encourager ses artistes pour qu’ils puissent présenter et promouvoir leur art, leurs créations et de là, assurer le Rayonnement de la République centrafricaine.

Madame la Ministre, quand allez-vous créer des Fonds Régionaux pour l’Art Contemporain (FRAC) en RCA ?

Les amoureux des arts sont orphelins en RCA, pourtant riches en artistes et créateurs dans tous les domaines. Il faut que la Ministre PANA recherche des financements, des mécénats de par le monde, pour redonner aux arts centrafricains leurs lettres de noblesse. A bon entendeur, salut.

 

Jonas Demba

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :