Skip to content

FORTE MOBILISATION DES ELEVES POUR LA RENTREE DES CLASSES 2016-2017

septembre 21, 2016

 

Le lundi 19 et mardi 20 septembre, la rédaction de « Centrafric Matin » a effectué une visite dans trois (3) établissements de la ville de Bangui pour s’enquérir des réalités de la nouvelle rentrée académique 2016-2017.

Les deux (2) établissements que nous avons visités dans la journée du lundi 19 septembre 2016 étaient le lycée de Miskine et le Lycée d’Application de l’Ecole Normale Supérieure (LAENS). Dès 7heures du matin, les portes des classes ont été ouvertes. Les cours de ces deux (2) établissements étaient envahis par les élèves. On notait également la présence des administrateurs ainsi que de certains professeurs. Bangayere Eric, l’un des élèves en classe de 3e au lycée de Miskine s’est dit être content de cette nouvelle rentrée académique 2016-2017. Voici son propos que nous avons recueilli : « Après trois (3) mois de vacances, nous voici aujourd’hui face à la nouvelle rentrée des classes. Je suis très fier de cette nouvelle rentrée car je suis élève en classe d’examen. Et je veux décrocher mon Brevet de Collège (B.C) à la fin de cette année. Je demande à tous les élèves qui restent encore dans les quartiers de reprendre si vite le chemin de l’école. L’avenir de tous les enfants est à l’école ». Quant à Line Sombo, élève en classe de terminale D au Lycée d’Application de l’Ecole Normale Supérieure (LAENS) : « La présence massive des élèves dans la cour de l’établissement témoigne que la nouvelle rentrée des classes est effective. Ce que je déplore, c’est que les professeurs ne sont pas venus massivement. Je demande au gouvernement de payer aux professeurs leurs arriérés de salaires afin qu’ils viennent nous dispenser les cours. Je demande aux groupes armés de déposer définitivement les armes pour nous permettre d’étudier dans de bonnes conditions ».

Le dernier établissement que nous avons visité ce mardi 20 septembre 2016 était le lycée Barthelemy Boganda. Les portes des salles et de l’administration étaient ouvertes dès 7 heures du matin. Seulement, les élèves ne se sont pas mobilisés comme ce fut le cas dans les deux (2) établissements que nous avons visités la veille. Mais les professeurs n’étaient pas nombreux au rendez-vous. Quelques élèves que nous avons rencontrés dans la cour sous couvert de l’anonymat ont témoigné : « La nouvelle rentrée des classes était effective ce lundi 19 septembre. Mais au niveau de notre établissement, les élèves et les professeurs ne se sont pas encore mobilisés massivement. Peut être c’est parce que les parents n’ont pas encore trouvé de moyens pour acheter des fournitures à leurs enfants afin qu’ils reprennent le chemin de l’école. Nous demandons au gouvernement de payer nos parents afin qu’ils viennent payer nos scolarités ». Et comme nous avons constaté, la rentrée des classes était effective dans les établissements de la capitale. Les élèves ont bel et bien repris le chemin de l’école ce lundi 19 septembre 2016 dès 7 heures du matin. Mais ce qui inquiète, c’est dans l’arrière pays et notamment dans certaines régions où les tensions demeurent encore vives. C’est le cas de la Nana-Gribizi où des affrontements très meurtriers ont eu lieu la semaine écoulée.

 

Bénistant MBALLA

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :