Skip to content

L’Éditorial de Julien BELA : RCA :  COUP D’ETAT ?

octobre 3, 2016

cmn2315-du-ven-30-sept-2016Touadéra est élu à la majorité écrasante de 63%. Depuis son investiture, il est totalement absorbé par le dossier de la paix et de la sécurité. Il s’est engagé à fond pour la restauration de la paix, avec pour stratégie, la non violence et le dialogue, malgré les caprices de quelques groupes armés. Il ne se décourage pas. La Communauté internationale, les Nations-Unies ont approuvé sa démarche hautement patriotique. Faire un coup d’Etat, c’est se fourrer le doigt dans l’œil. Personne ne pourra occuper le Palais de la Renaissance, selon le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies, Parfait Onanga-Anyanga : « il n’y aura pas de coup d’Etat tant que la Minusca sera là … ».

Ce que les sous-marins ignorent, c’est que le peuple centrafricain est devenu très agressif. Les mêmes qui, hier, ont « somalisé » le pays avec un bain océanique de sang, des viols, des incendies de maisons, de villages, la misère absolue, le chômage des jeunes devenu endémique, sur fond de tribalisme exacerbé, veulent replonger le pays encore dans le sang. Le peuple centrafricain observe. Certains risquent de reprendre le chemin de l’exil et pour toujours. Le peuple centrafricain refuse d’être le dindon de la farce, car trop, c’est trop. La RCA n’est pas la propriété privée d’un clan, d’une ethnie ou d’une famille. C’est un bien commun à tous les Centrafricains, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.

L’engagement de la Communauté, des Etats, la ruée des investisseurs vers la RCA, donnent le vertige à certaines personnes. Les marchands d’illusions reprennent leurs lugubres entreprises. Des réunions nocturnes, la manipulation de certains groupes armés bien connus et bien identifiés, pour leur sombre dessein. C’est triste de voir les mêmes personnes vouloir le pouvoir pour le pouvoir. Les braquages des collecteurs à l’échelle national n’ont pas suffi. Le pillage des richesses avec la complicité des mafieux doit revenir. Les Centrafricains aspirent au bien être comme tous les peuples du monde. Les cinq (5) ans de mandat de Touadéra vont à leur terme. Il faut le battre dans les urnes. Mais un coup d’Etat, les Centrafricains ne sont prêts l’accepter. Touadéra n’a pas encore commis une faute grave aux yeux du peuple centrafricain.

Comme l’a si bien dit Gaston Mandata-nguérékata, « la tâche est difficile, Touadéra n’a pas d’armée, il ne peut pas faire des miracles… ». Il ya des avancées, des progrès, mais difficilement mesurables pour ceux qui ont l’esprit aveuglé par la haine, la rancœur, la jalousie, pour tout dire. L’économie est en bonne place, mais elle est conditionnée par le retour de la paix et de la sécurité. Quelques groupes armés seulement sont encore récalcitrants et bloquent la dernière marche vers la paix. La non violence est une vertu, le dialogue un principe, qui ont fait leur preuve à travers le monde. Ce n’est pas une faiblesse. C’est la RCA qui compte.

Les mêmes ennemis de Touadéra vont provoquer les ex-Séléka à Ndomété et disent qu’ils sont envoyés par Touadéra. Les Séléka ne doivent pas oublier qu’il y a des hommes de Bozizé (Anti-Balaka) qui veulent aussi briser les efforts de Touadéra. Un chef d’Etat au pouvoir ne peut utiliser des milices. C’est de l’intoxication qui profite à leurs auteurs. Si Touadéra veut attaquer, la Minusca est à son service. Mais ce n’est pas encore le cas. Touadéra veut toujours le dialogue et rien que le dialogue, jusqu’à l’épuisement de ses forces. Et Dieu seul connait la suite.                      Julien BELA 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :